Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

L'or rechute de 3% sur la semaine !

L'or rechute de 3% sur la semaine !

Le métal jaune a chuté d'environ 3% cette semaine, à mesure que le danger de guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine semble s'éloigner. L'or gagne encore 14% depuis le début 2019 profitant d'un contexte international incertain.

L'or rechute de 3% sur la semaine !

(Boursier.com) — La récente accalmie sur le front de la guerre commercial entre les Etats-Unis et la Chine a retiré un partie de son lustre au métal jaune, qui vient de vivre sa pire semaine depuis deux ans.

Vendredi soir, le cours de l'once de métal jaune perdait 0,25% à 1.462,80$ pour le contrat à terme de décembre sur le marché Comex de Chicago. Cela porte son recul à plus de 3% sur le semaine, et à environ 6% depuis son pic de début septembre, où il avait dépassé les 1.560$ l'once. A ce niveau, la "relique barbare" s'échangeait à son plus haut niveau depuis près de 6 ans.

L'or plombé par le rebond du dollar et des taux

L'attrait de l'or en tant que valeur-refuge s'est toutefois amoindrie depuis un mois, d'autant plus que les taux d'intérêts souverains ont rebondi, rendant les obligations comparativement plus intéressantes pour des investisseurs à la recherche de rendement. Ainsi, le rendement du bon du Trésor américain à 10 ans (T-Bond), qui était tombé à 1,53% début septembre dans la crainte d'une escalade des barrières douanières, est remonté à 1,93% vendredi soir. Ce taux affiche sa meilleure semaine depuis six ans, avec une hausse de 0,22 point en 5 séances.

L'or a aussi pâti du renforcement du dollar (+1,3% cette semaine), lui aussi lié à la perspective d'un accord commercial entre Washington et Pékin. Les matières premières étant échangées en dollars, elles deviennent plus onéreuses à acquérir pour les investisseurs internationaux qui doivent d'abord convertir leurs devises en dollars.

Quant au métal jaune, malgré sa correction, il progresse encore de 14% depuis le début de l'année, soutenu par les incertitudes sur la croissance mondiale et les tensions commerciales ainsi que les troubles géopolitiques (Iran, Hong Kong...)

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com