»
»
»
Consultation

L'once d'or se stabilise malgré la chute de la demande de bijoux en Asie

L'once d'or se stabilise malgré la chute de la demande de bijoux en Asie

Le métal jaune joue son rôle de valeur refuge.

L'once d'or se stabilise malgré la chute de la demande de bijoux en Asie
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le cours de l'or affiche une vigueur surprenante depuis quelques séances, évoluant au-dessus de 1.300 $ l'once. Jeudi, le métal jaune s'offrait même une avancée de 0,44% à la mi-journée, à 1.315 $, en dépit de la publication par le Conseil Mondiale de l'or (CMO) d'un rapport trimestriel en demi-teinte. L'organisme international a indiqué que la demande mondiale pour le métal précieux avait reculé de 16% au deuxième trimestre 2014, à 964 tonnes.

Ajustement des stocks dans la joaillerie

Cette baisse de la consommation d'or s'explique pour l'essentiel par la faiblesse des achats de bijoux, qui a reculé de 30% sur la période, pour revenir à 510 tonnes. Le trou d'air est largement imputable au marché chinois, en repli significatif de 45%. De l'avis des spécialistes, cette dégringolade résulte du contre-coup des achats opportunistes réalisés l'an dernier à la faveur de la faiblesse des prix de l'once d'or. En Inde, ce sont les restrictions aux importations qui pèsent sur la demande.

Valeur refuge

Reste un élément positif, selon le CMO : pour le quatorzième trimestre consécutif, les banques centrales ont continué à faire leurs emplettes, avec l'acquisition de 117,8 tonnes d'or (+28%) entre avril et juin, dans un réflexe de repli défensif face à un contexte géopolitique dégradé. Près de la moitié des achats ont d'ailleurs été réalisés par la Russie sur la période (54 tonnes).

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com