Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

"L'économie française est confrontée à plusieurs difficultés structurelles" (Fitch)

"L'économie française est confrontée à plusieurs difficultés structurelles" (Fitch)

L'agence de notation Fitch Ratings vient de dégrader la note de la France, de 'AAA' à 'AA+'...

'L'économie française est confrontée à plusieurs difficultés structurelles' (Fitch)
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L 'agence de notation Fitch Ratings vient de dégrader la note de la France, de 'AAA' à 'AA+', en se basant sur le niveau élevé de la dette publique du pays. La perspective de notation est "stable".

Fitch prévoit à présent que la dette consolidée de l'Etat culminera à 96% du PIB en 2014 et ne baissera que progressivement sur le long terme pour se maintenir à 92% en 2017.

L'agence explique que le seul pays 'AAA' ayant un ratio de dette supérieur sont les Etats-Unis (AAA/ perspective Négative) qui disposent d'une flexibilité financière et d'une tolérance à la dette exceptionnelles du fait de la prééminence du dollar américain en tant que monnaie de réserve mondiale.

L'agence évoque des incertitudes concernant les perspectives de croissance et la persistance de la crise de la zone euro, même si le gouvernement maintient ses objectifs de consolidation budgétaire. En raison de cet endettement durablement élevé, la marge de manoeuvre permettant d'absorber de nouveaux chocs sera réduite.

La production et les prévisions économiques sont nettement plus faibles que lors de la précédente revue des notes par Fitch qui avait conduit l'agence à réviser la perspective à Négative. Le taux de chômage a également bondi à son plus haut niveau depuis 15 ans, soit 10,9% en mai 2013, ajoute Fitch.

L'agence s'attend à une reprise de l'économie française plus lente que ne l'indiquent les estimations officielles en raison de l'atonie de la demande externe, de la détérioration de la compétitivité, du chômage élevé et de la consolidation budgétaire.

D'après les dernières estimations de l'agence, le PIB devrait se contracter en 2013 avant d'augmenter de 0,7% en 2014.

Comme l'ont souligné des organismes internationaux tels que l'OCDE, le FMI et la Commission européenne, l'économie française est confrontée à plusieurs difficultés structurelles, en particulier un déclin de la compétitivité et de la rentabilité des entreprises, ainsi que des rigidités persistantes dans le marché du travail et celui des biens et services. Tout ceci pèse sur les perspectives à moyen terme, ajoute le communiqué.

Les estimations de Fitch concernant le potentiel de croissance à long terme est globalement inchangé, autour de 1,5%.

Fitch était la dernière des trois grandes agences de notation a avoir maintenu le fameux 'AAA' de la France jusqu'ici...

©2013-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !