L'activité est restée soutenue dans les services en décembre en France

L'activité est restée soutenue dans les services en décembre en France

Indice PMI IHS Markit solide...

L'activité est restée soutenue dans les services en décembre en France
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Forte croissance de l'activité dans le secteur des services français en décembre. En effet, bien qu'il se soit légèrement replié de 57,4 en novembre à 57 (57,1 en première estimation), l'indice titre IHS Markit de l'activité commerciale a continué de signaler une forte croissance de l'activité le mois passé, la deuxième plus importante observée depuis juin dernier.

Les entreprises interrogées ont fréquemment attribué cette forte croissance de l'activité à un environnement toujours favorable à la demande, la récente recrudescence des cas de Covid-19 ayant toutefois entraîné un ralentissement de la hausse des nouvelles affaires au cours du mois. Parallèlement, les tensions inflationnistes sont restées très élevées, une nouvelle hausse marquée des coûts s'étant traduite en décembre par la plus forte augmentation des prix facturés depuis mai 2011.

En outre, à 55,8 en décembre (55,6 en estimation initiale), l'indice composite de l'activité globale - moyenne pondérée de l'indice de la production dans le secteur manufacturier et de l'indice de l'activité du secteur des services - s'est légèrement replié par rapport à novembre (56,1), mais continue de signaler une forte expansion de l'activité du secteur privé français.

Joe Hayes, Senior Economist à IHS Markit, commente ainsi les derniers résultats de l'enquête : "malgré le flot de mauvaises nouvelles entourant l'évolution de la pandémie et l'émergence du variant Omicron, les données PMI du mois du décembre ont mis en évidence des performances toujours robustes dans le secteur des services français à l'approche des fêtes de fin d'année...Les données PMI composites montrent par ailleurs que l'économie française s'appuie fortement sur le secteur des services, la croissance ayant presque exclusivement reposé sur le dynamisme de ce dernier tandis que les performances du secteur manufacturier sont restées décevantes. Dans ces conditions, toute mesure prise par le gouvernement français en réponse à l'émergence du variant Omicron aura un impact direct sur la croissance. Un durcissement des contraintes sanitaires risque en effet de placer l'économie française dans une situation précaire".

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !