L'activité dans le secteur privé français accélère en novembre selon les indices IHS Markit

L'activité dans le secteur privé français accélère en novembre selon les indices IHS Markit

Solides indices PMI Flash en France ! Les données IHS Markit indiquent en effet une accélération de la croissance de l'activité globale dans le...

L'activité dans le secteur privé français accélère en novembre selon les indices IHS Markit
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Solides indices PMI Flash en France ! Les données IHS Markit indiquent en effet une accélération de la croissance de l'activité globale dans le secteur privé français. Cette tendance repose sur la plus forte hausse de l'activité enregistrée dans le secteur des services depuis presque quatre ans, la production manufacturière s'étant quant à elle repliée pour un deuxième mois consécutif. L'activité globale a en outre progressé à un rythme plus soutenu qu'en octobre, mettant fin à quatre mois consécutifs de ralentissement de la croissance.

L'Indice Flash Composite de l'activité globale s'est ainsi redressé de 54,7 en octobre à 56,3 en novembre grâce notamment à la solidité de l'Indice Flash de l'activité de services (58,2 en novembre contre 56,6 en octobre et 55,5 de consensus). L'Indice PMI Flash de l'industrie manufacturière ressort pour sa part à 54,6 (53,6 en octobre et 53,1 de consensus).

Joe Hayes, Senior Economist à IHS Markit, commente ainsi les derniers chiffres de l'enquête : "après une phase de ralentissement ces derniers mois, la hausse de l'activité du secteur privé français s'est, selon la dernière estimation flash des données PMI, accélérée en novembre, tendance s'étant en outre accompagnée d'un renforcement de la croissance des nouvelles affaires, la récente amélioration du climat des affaires ayant, selon les entreprises interrogées, favorisé un rebond de la demande clients. Cette accélération de la croissance globale a toutefois exclusivement reposé sur les bonnes performances du secteur des services, la production manufacturière ayant en effet reculé pour un deuxième mois consécutif en novembre, entravée par le maintien de pénuries de composants, l'allongement des délais de livraison et l'environnement défavorable à la demande".

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !