Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Jerome Powell (Fed) : la vraie reprise dépendra de la maîtrise du Covid-19

Jerome Powell (Fed) : la vraie reprise dépendra de la maîtrise du Covid-19

Le président de la Fed a estimé mardi que l'économie américaine avait sans doute désormais touché son point bas. Il a toutefois prévenu que la reprise était "incertaine" et tributaire de la maîtrise de l'épidémie de Covid-19.

Jerome Powell (Fed) : la vraie reprise dépendra de la maîtrise du Covid-19
Crédit photo © Joshua Roberts / Reuters

(Boursier.com) — L'économie américaine a touché le fond, mais la reprise reste incertaine et son rythme sera lié à la capacité des autorités à maîtriser la pandémie de coronavirus, a estimé mardi le président de la Réserve fédérale Jerome Powell.

M. Powell, qui s'exprimait devant une commission du Sénat, a commenté les bons chiffres de l'emploi et des ventes de détail en mai, en estimant que l'économie avait sans doute désormais touché son point bas, et qu'elle commençait à se rétablir, après la phase de confinement de mars et avril.

L'économie soumise à la situation sanitaire

Cependant, le patron de la banque centrale américaine s'est montré prudent, soulignant que la vigueur de la reprise restait incertaine. "Une bonne partie de cette incertitude vient des incertitudes concernant l'évolution de la maladie et l'efficacité des mesures prises pour la maîtriser", a expliqué Jerome Powell, devant.

"Tant que la population n'est pas certaine qu'elle (la pandémie) est endiguée, il est peu probable que l'économie se remette complètement", a-t-il ajouté. "Plus la crise durera, plus le risque de dommages à long terme liés aux suppressions d'emplois et aux fermetures d'entreprises sera important", a-t-il poursuivi.

Il y a près d'un mois, le 19 mai, le patron de la Fed avait déjà lié la reprise économique avec la mise au point d'un vaccin. Auditionné par le Sénat, il avait indiqué qu'il voyait un redémarrage de l'économie au deuxième semestre 2020, ajoutant que la véritable reprise dépendrait de la vitesse à laquelle un vaccin sera trouvé pour lutter contre le coronavirus.

Achats massifs d'actifs et taux à zéro au moins jusqu'à la fin 2022

Depuis, la Fed a continué d'assurer les marchés de son soutien indéfectible face à la crise. Le 10 juin, à l'issue de sa dernière réunion de politique monétaire, elle s'est inquiétée d'une reprise économique lente et a signalé son intention de maintenir ses taux directeurs proches de zéro au moins jusqu'à la fin 2022. Elle a réitéré son engagement à utiliser toute la gamme de ses outils pour sortir l'économie américaine de l'ornière où l'a précipitée la pandémie.

Ce lundi, la Fed a annoncé le démarrage de son programme de rachat d'obligations d'entreprises, prévu dans le cadre de la batterie de mesures annoncées le 23 mars dernier pour faire face à la récession provoquée par la crise sanitaire. Jusqu'à présent, la Banque centrale américaine avait uniquement acheté des obligations privées de façon indirecte, via des fonds indiciels (ETF).

Les cas de Covid-19 en hausse dans 23 des 50 Etats américains

Alors que les indicateurs économiques se sont améliorés en mai, les indicateurs sanitaires montrent depuis la fin mai des signes de dégradation aux Etats-Unis, mais aussi, depuis le week-end dernier, en Chine.

Aux Etats-Unis, le nombre de décès du coronavirus a dépassé mardi soir 116.700, et le nombre de cas a dépassé 2,1 millions, selon les chiffres de l'université américaine Johns Hopkins. Le nombre de nouveaux cas est désormais en augmentation dans 23 des 50 Etats américains, selon un décompte tenu par le 'New York Times'. Dix Etats ont même connu un nombre record d'hospitalisations dimanche dernier, dont la Californie, la Floride et le Texas, trois Etats où les mesures restrictives sont en train d'être levées rapidement, selon des chiffres établis par le 'Washington Post'.

En Chine, l'apparition d'une centaine de nouveaux cas à Pékin depuis la fin de la semaine dernière a entraîné le reconfinement d'une vingtaine de quartiers de la ville, et la fermeture mardi de toutes les écoles de la capitale chinoise.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !