»
»
»
Consultation

Iran : la tension monte, la France demande la fin des activités non conformes aux engagements de Vienne

Iran : la tension monte, la France demande la fin des activités non conformes aux engagements de Vienne

La France a demandé à l'Iran de mettre un terme à toutes activités non conformes aux engagements résultant de l'accord de Vienne sur le nucléaire...

Iran : la tension monte, la France demande la fin des activités non conformes aux engagements de Vienne
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La France a demandé à l'Iran de mettre un terme à toutes activités non conformes aux engagements résultant de l'accord de Vienne sur le nucléaire iranien, a indiqué le ministère des affaires étrangères. Le président de la République s'était rappelons-le entretenu par téléphone samedi 6 juillet pendant plus d'une heure avec le président de la République islamique d'Iran, M. Hassan Rohani. Emmanuel Macron a rappelé sa forte préoccupation face au risque d'un nouvel affaiblissement de l'accord nucléaire de 2015, et les conséquences qui s'en suivraient nécessairement. Le président de la République s'est entendu avec son homologue iranien pour explorer d'ici au 15 juillet les conditions d'une reprise du dialogue entre toutes les parties.

"Au cours des prochains jours, le président de la République poursuivra ses consultations, avec les autorités iraniennes et les partenaires internationaux concernés, pour que s'engage la nécessaire désescalade des tensions liées au dossier nucléaire iranien", a précisé L'Élysée.

La France a condamné encore hier dimanche les déclarations de l'Iran annonçant le renforcement du niveau d'enrichissement de son uranium, mais espère éviter la crise par le dialogue et a appelé Téhéran à se contenir. "La France constate avec une grande inquiétude que l'Iran a annoncé aujourd'hui avoir engagé la production d'uranium enrichi au-delà de la limite de 3,67% fixée par le Plan d'action global commun (Joint Comprehensive Plan of Action - JCPOA)", a déclaré le ministère des Affaires étrangères. "Nous demandons fermement à l'Iran de mettre un terme à toutes les activités non conformes à ses engagements au titre du JCPOA", a ajouté le ministère.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com