»
»
»
Consultation

France / Eco : le PIB se redresse au T2

France / Eco : le PIB se redresse au T2

Au deuxième trimestre 2013, le PIB en volume a augmenté de 0,5% après un recul de 0,2% chacun des deux trimestres précédents...

France / Eco : le PIB se redresse au T2
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Au deuxième trimestre 2013, le PIB en volume a augmenté de 0,5% après un recul de 0,2% chacun des deux trimestres précédents. C'est la plus forte hausse depuis le premier trimestre 2011 précise l'INSEE. L'acquis de croissance annuelle à mi-année est ainsi de +0,1%.

Les dépenses de consommation des ménages accélèrent (+0,4% après -0,1%). La formation brute de capital fixe (FBCF) totale diminue de nouveau, mais moins fortement qu'en début d'année (-0,5% après -1%). Au total, la demande intérieure finale (hors stocks) contribue nettement à l'accélération du PIB : +0,3 point au deuxième trimestre, après -0,1 point au trimestre précédent.

Les exportations (+2% après -0,5%) et les importations (+1,9% après +0,1%) rebondissent. En conséquence, le solde extérieur a une contribution comptable nulle sur la croissance du PIB ce trimestre (après -0,2 point).

Les variations de stocks des entreprises contribuent de nouveau positivement à la croissance de l'activité : +0,2 point, après +0,1 point au premier trimestre 2013.

La production est à nouveau dynamique

Au deuxième trimestre 2013, la production totale de biens et services accélère vivement : +0,9% après 0,0%. La production de biens manufacturés se redresse (+2% après +0,2%), portée par le rebond de la production de matériels de transport (+8,2% après -1%), notamment dans les industries automobile et aéronautique. L'activité progresse dans toutes les autres branches manufacturières. La production de services marchands accélère également (+0,7% après 0,0%), notamment dans les services aux entreprises.

La consommation des ménages accélère

Au deuxième trimestre 2013, les dépenses de consommation des ménages augmentent à nouveau (+0,4% après -0,1%). Les dépenses d'énergie restent dynamiques (+2,4% après +2,0%).

©2013-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com