»
»
»
Consultation

Etats-Unis : Trump veut réduire l'imposition du capital

Etats-Unis : Trump veut réduire l'imposition du capital

Alors que de nombreuses voix s'élèvent aux Etats-Unis pour taxer davantage les hauts revenus, Donald Trump préparerait un plan pour réduire l'impôt sur les plus-values.

Etats-Unis : Trump veut réduire l'imposition du capital
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que de nombreuses voix s'élèvent aux Etats-Unis pour taxer davantage les hauts revenus, afin de réduire les inégalités sociales croissantes, Donald Trump préparerait au contraire un plan pour réduire l'impôt sur les plus-values du capital.

Selon l'agence 'Bloomberg' qui a révélé jeudi l'information, le président américain entend indexer les plus-values sur l'inflation, ce qui réduirait la base imposable du montant de l'inflation. Pour faire passer son projet, le président américain serait prêt à agir via un décret présidentiel, en contournant le Congrès, où il est peu probable qu'il trouve une majorité pour un tel texte, selon les sources citées par 'Bloomberg'.

Si cette mesure entrait en vigueur, elle profiterait en priorité aux ménages américains les plus aisés : 1% d'entre eux bénéficierait de 86% de ce cadeau fiscal, qui pourrait réduire les rentrées fiscales de l'Etat fédéral de 102 milliards de dollars sur 10 ans.

Les responsables de la Maison Blanche seraient proches d'un consensus pour annoncer prochainement ce projet, afin qu'il soit mis en oeuvre avant l'élection présidentielle de novembre 2020, à l'issue de laquelle Donald Trump espère bien être réélu pour un second mandat de 4 ans.

Il plane cependant des doutes sur la légalité de la procédure du décret présidentiel, qui pourrait être contestée en justice et obliger Donald Trump à soumettre le texte au Congrès.

Des milliardaires américains réclament la création d'un impôt sur la fortune

Le camp démocrate, qui dispose de la majorité à la chambre des représentants, est hostile à tout allègement d'impôts pour les Américains les plus riches. Les ménages américains dans leur ensemble, ainsi que les entreprises, ont déjà profité d'une forte baisse des impôts dans le cadre de la grande réforme de décembre 2017.

Il y a quelques jours, un groupe de milliardaires américains a écrit une lettre aux candidats à la présidentielle américaine pour leur demander au contraire de taxer davantage les ménages les plus riches, en créant un impôt sur le patrimoine du type de l'ISF en France...

Parmi les 19 "ultra-riches" signataires de cette lettre figurent l'homme d'affaires George Soros, le cofondateur de Facebook Chris Hughes, ou encore des héritiers des empires Hyatt et Walt Disney.

"Nous écrivons à tous les candidats à la présidence, qu'ils soient républicains ou démocrates, pour apporter notre appui à une taxe modérée sur les fortunes d'un dixième des 1% des Américains les plus riches - sur nous", ont-ils écrit. La richesse de ce 0,1% de la population est presque aussi importante que celle de 90% de la population américaine, ont-ils précisé...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com