Etats-Unis : le plan "Build Back Better" franchit une 1ère étape décisive

Etats-Unis : le plan "Build Back Better" franchit une 1ère étape décisive

Après un long suspense, le plan "Build Back Better", consacré à des mesures sociales et de lutte contre le changement climatique, a été adopté vendredi par la Chambre des représentants, à une majorité de 220 contre 213.

Etats-Unis : le plan 'Build Back Better' franchit une 1ère étape décisive
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le parcours au Congrès américain du projet de réformes sociales de quelque 1.750 milliards de dollars du président Joe Biden, a fait un pas en avant décisif vendredi, avec son adoption par la Chambre des représentants. Ce plan (réduit par rapport au montrant initial souhaité de 3.500 Mds$) complète le vaste programme de modernisation des infrastructures de 1.000 Mds$ adopté la semaine dernière par le Congrès et promulgué lundi par Joe Biden.

Après un long suspense, le texte social "Build Back Better", consacré à des mesures sociales et de lutte contre le changement climatique, a donc été adopté vendredi par la Chambre des représentants, à une majorité de 220 contre 213, avec le soutien de tous les démocrates sauf une voix, et sans aucune voix républicaine.

Le vote initialement prévu jeudi a été retardé en raison d'un discours long de huit heures et demie - un record dans les annales du Capitole - prononcé par le chef de la minorité républicaine Kevin McCarthy.

Longues tractations en vue au Sénat

Il s'agit d'une première victoire d'étape pour ce texte, cruciale avant un examen qui s'annonce plus difficile par le Sénat, qui est divisé à 50/50 entre démocrates et républicains. Mais la voix de la vice-présidente Kamala Harris permettrait de faire peser la balance côté démocrate en cas d'égalité parfaite.

"Désormais, le Build Back Better (Reconstruire mieux) Act va au Sénat des Etats-Unis, où j'attends avec impatience qu'il soit adopté afin que je puisse le promulguer", a réagi le président Joe Biden dans un communiqué.

Les sénateurs démocrates espèrent trouver un accord d'ici la fin décembre avec les deux élus centristes du parti Joe Manchin et Kyrsten Sinema, qui continuent d'émettre des réserves sur le montant du plan et certaines de ses modalités.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !