Etats-Unis : le plafond de la dette relevé jusqu'à la fin de l'année ?

Etats-Unis : le plafond de la dette relevé jusqu'à la fin de l'année ?

Le leader de la minorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, a accepté de soutenir un texte pour relever jusqu'à la fin de l'année le plafond de la dette "pour protéger le peuple américain d'une crise à court terme créée par les Démocrates" .

Etats-Unis : le plafond de la dette relevé jusqu'à la fin de l'année ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après trois mois d'impasse, une solution, bien que temporaire, semblait enfin être à portée de main mercredi soir à Washington, afin de résoudre le problème crucial du plafond de la dette fédérale, dont le dépassement menace d'entraîner un défaut des Etats-Unis sur leur dette courant octobre...

Les Républicains du Sénat se sont ainsi dit prêts à approuver un relèvement temporaire de ce plafond jusqu'en décembre, afin d'éviter un défaut de paiement historique aux lourdes conséquences économiques.

Le leader de la minorité républicaine au Sénat Mitch McConnell a indiqué que son parti soutiendrait le vote d'un texte qui pourra être adopté à une majorité simple de 51 voix. Le Sénat est divisé à 50/50 entre Républicains et Démocrates mais ces derniers peuvent si nécessaire atteindre la majorité avec la voix de la vice-présidente Kamala Harris.

Mitch McConnell a indiqué avoir décidé d'approuver le recours à des procédures normales de vote "pour protéger le peuple américain d'une crise à court terme créée par les Démocrates". "Nous allons permettre aux démocrates de recourir à des procédures normales pour adopter en urgence une extension de la limite de la dette (...) pour couvrir les niveaux de dépenses actuels jusqu'en décembre", a-t-il dit dans un communiqué.

La date du vote au Sénat reste incertaine

Précédemment, le leader de majorité démocrate au Sénat Chuck Schumer avait prévu de soumettre mercredi au vote un texte selon une procédure exigeant une majorité qualifiée de 60 voix pour être adopté, mais que les Républicains refusaient d'approuver. En fin de soirée, les Démocrates ont annoncé logiquement le report de ce vote et examinaient la proposition républicaine.

Toutefois, s'ils acceptent cette proposition, les démocrates devront de nouveau se pencher en décembre sur cette épineuse question du plafond de la dette, juste avant l'expiration des financements des administrations fédérales. Un scénario qui pourrait compliquer davantage leurs efforts pour faire adopter les deux plans d'investissements massifs dont Joe Biden a fait sa priorité.

Mercredi soir, on ne savait donc pas encore quand le Sénat allait de nouveau se réunir pour se prononcer sur le projet de loi. La Chambre des représentants a de son côté adopté fin septembre un texte suspendant le plafonnement de la dette jusqu'à la fin 2022 - soit après les élections de mi-mandat au Congrès...

Querelles politiques aux conséquences potentiellement graves

Lundi soir, le président Joe Biden avait pour sa part rejeté la responsabilité de l'impasse sur les Républicains, et avait dramatisé le sujet en affirmant qu'il ne pouvait "pas garantir" que les Etats-Unis éviteront un défaut de paiement sur leur dette..."Je ne peux pas croire que ce sera le résultat final parce que les conséquences sont si terribles... Mais est-ce que je peux le garantir ? Si je pouvais, je le ferais, mais je ne peux pas" , a-t-il répondu à une journaliste à la Maison-Blanche.

La secrétaire au Trésor Janet Yellen a averti la semaine dernière que l'Etat fédéral pourrait se trouver à court de financement dès le 18 octobre, appelant le Congrès à relever ou à suspendre le plafond de la dette autorisée, aujourd'hui fixé autour de 28.000 milliards de dollars.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !