Etats-Unis : la Fed sous surveillance

Etats-Unis : la Fed sous surveillance

La publication des minutes du FOMC de décembre ce mercredi devrait conduire à un examen minutieux des discussions initiales visant à commencer à...

Etats-Unis : la Fed sous surveillance
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Sur les marchés, l'idée persiste que malgré la recrudescence des infections Covid-19, la vague Omicron sera beaucoup plus courte et plus douce que la précédente. Cela maintient en place les anticipations relatives à la politique de la Fed, avec trois hausses de taux 'pricées' en 2022, conformément au 'dot plot' de décembre. Le thème du changement de politique de la Fed est encore étayé par les attentes d'une inflation persistante.

La publication des minutes du FOMC de décembre ce mercredi devrait conduire par ailleurs à un examen minutieux des discussions initiales visant à commencer à réduire le bilan de la banque centrale américaine. Selon le Wall Street Journal, la Fed pourrait réduire ses avoirs obligataires plus tôt et plus rapidement qu'elle ne l'avait fait suite au précédent programme d'achat d'actifs. La Fed avait attendu trois ans pour commencer à réduire son bilan à la fin 2017. Les marchés considèreraient un tel mouvement comme une forme de resserrement monétaire. Alors que la plupart des acteurs du marché interrogés par la Fed de New York dans une enquête d'octobre s'attendaient à ce que la Fed commence à réduire ses avoirs au plus tôt en 2024, le gouverneur de la Fed Christopher Waller a récemment suggéré que le démarrage de la remontée des taux d'ici cet été pourrait atténuer une certaine pression inflationniste... Le bilan de la Fed s'élevait à près de 9 000 milliards de dollars fin 2021, contre 4 400 milliards de dollars avant la pandémie. Cela place le bilan à environ 40% du PIB, bien au-dessus des 3% de la Première Guerre mondiale, des 11% de la Seconde Guerre mondiale et des 15% observés après la crise financière mondiale.

Politico a indiqué pour sa part que le Comité bancaire du Sénat prévoyait de tenir deux audiences de confirmation la semaine prochaine pour examiner la reconduction du président de la Fed Jerome Powell et la sélection de la vice-présidente Lael Brainard. Axios a également annoncé hier que Biden était sur le point de choisir Sarah Bloom Raskin comme vice-présidente de la supervision afin de satisfaire les sénateurs progressistes. Les audiences devraient se concentrer sur l'inflation, étant donné les sommets de plusieurs décennies de certaines mesures, bien que le président Powell ait déclaré lors de la réunion du FOMC de décembre que la réduction accélérée des achats d'actifs plaçait la Fed en position pour faire face à une inflation élevée. Notons par ailleurs la publication le 12 janvier de l'IPC américain de décembre, qui devrait afficher une croissance de 7,3% en glissement annuel après 6,8% de novembre, mesuré la plus élevée depuis juin 1982.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !