Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Etats-Unis : la Fed prête à agir davantage, la reprise s'annonce lente

Etats-Unis : la Fed prête à agir davantage, la reprise s'annonce lente

Le président de la Fed, Jerome Powell, a réaffirmé vendredi que la banque centrale était prête à accroître son soutien à l'économie américaine. De son côté, Loretta Mester, la patronne de la Fed de Cleveland, a jugé improbable une reprise en "V".

Etats-Unis : la Fed prête à agir davantage, la reprise s'annonce lente
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Face à la crise économique sans précédent provoquée par la pandémie de coronavirus, Jerome Powell a réaffirmé vendredi que la Réserve fédérale était déterminée à faire usage de tous les instruments dont elle dispose pour soutenir l'économie américaine face à cette crise inédite.

Le président de la Fed, qui s'exprimait lors d'un débat organisé par l'université de Princeton, dont il est diplômé, a ajouté qu'il "dormait un peu mieux" et se sentait "un peu moins tendu concernant l'économie qu'au début de la pandémie", mais il a ajouté qu'il "restait inquiet d'une potentielle deuxième vague" de coronavirus.

La Réserve fédérale présentera ses nouvelles prévisions économiques à l'issue de sa prochaine réunion de politique monétaire, prévue le 10 juin.

Les taux négatifs toujours pas à l'ordre du jour

La crise sanitaire actuelle est "une urgence d'une nature que nous n'avions jamais réellement observée auparavant", a-t-il déclaré. "Nous avons franchi un certain nombre de lignes rouges qui n'avaient pas été franchi auparavant, et je suis tout à fait à l'aise avec le fait que nous ayons agi ainsi dans cette situation", a-t-il poursuivi.

Jerome Powell a en revanche de nouveau exprimé sa défiance vis-à-vis d'un éventuel recours à des taux d'intérêt négatifs, que le président Donald Trump réclame depuis des mois, afin de s'aligner sur d'autres banques centrales comme la Banque centrale européenne et la Banque du Japon. Le patron de la Fed a estimé que les données disponibles sur l'efficacité des taux négatifs étaient "mitigées" et qu'ils pesaient sur les marges des banques au risque de les dissuader de prêter.

Aux Etats-Unis, le bilan sanitaire de la pandémie de Covid-19 continue à gonfler, avec plus de 101.000 personnes décédées, même si le rythme de la pandémie s'est ralenti et que les Etats américains poursuivent leur déconfinement progressif.

Un redémarrage lent plutôt qu'une reprise en "V"

De son côté, Loretta Mester, la présidente de la Fed de Cleveland, a estimé que l'économie américaine devrait se redresser à partir du troisième trimestre, mais que ce redémarrage sera sans doute lent en raison des précautions prises pour limiter les infections par le coronavirus.

"La reprise pourrait être lente", a-t-elle déclaré à la chaîne de télévision 'Bloomberg TV'. "Avec autant de gens sans travail, il est difficile d'imaginer que nous puissions assister à une reprise en V", a-t-elle poursuivi. Il est peu probable que la production et l'emploi retrouvent rapidement leur niveau du début de l'année, a-t-elle ajouté.

Mardi, le patron de la Fed de Saint-Louis, James Bullard, avait estimé que le marché de l'emploi devrait repartir à partir du 3e trimestre et que le taux de chômage pourrait revenir sous la barre des 10% à la fin 2020 (après un pic attendu autour de 20% par les économistes). Avant la crise du Covid-19, le taux de chômage pointait à son plus bas niveau depuis 50 ans, à seulement 3,5% en février...

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !