»
»
»
Consultation

Etats-Unis : la Fed laisse planer le suspense sur ses taux

Etats-Unis : la Fed laisse planer le suspense sur ses taux

La Fed continuera d'être "patiente" en matière de politique monétaire "pendant un certain temps", selon les Minutes de sa dernière réunion.

Etats-Unis : la Fed laisse planer le suspense sur ses taux
Crédit photo © Joshua Roberts / Reuters

(Boursier.com) — La publication, mercredi soir, des Minutes de la Fed, n'a pas apporté d'éclaircissements fondamentaux aux marchés, qui sont davantage préoccupés par l'escalade des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Dans le compte-rendu de sa réunion des 30 avril et 1er mai, la banque centrale américaine a ainsi signalé qu'elle continuera à être "patiente" en matière de politique monétaire "pendant un certain temps", laissant planer le suspense sur une possible baisse des taux.

Depuis un dernier coup de pouce en décembre, la Fed a indiqué qu'elle observerait une pause dans son cycle de hausse des taux en 2019. Dans le même temps, le compte-rendu montre que de nombreux membres du Comité de politique monétaire étaient d'accord avec le président de la Fed, Jerome Powell, pour dire que la faible inflation actuelle n'est que "passagère". Une formulation qui laisse entendre qu'en cas d'accélération de la hausse des prix, la hausse des taux pourrait reprendre...

Les marchés financiers continuent de croire en une baisse des taux

Les marché financiers ont peu réagi à cette publication : les indices boursiers ont légèrement réduit leurs pertes après les Minutes, l'indice Dow Jones cédant environ 0,2%, au lieu de -0,4% auparavant. L'indice du dollar est resté presque stable (-0,04%) à 98,03 points face à un panier de 6 devises de référence, et le rendement du T-Bond à 10 ans (l'obligation d'Etat de référence aux Etats-Unis) cédait 4 points de base à 2,39%, avant comme après la publication des Minutes.

A noter que la dernière réunion de la Fed s'est déroulée avant que les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine ne montent d'un cran, suite à l'échec des dernières négociations, le 10 mai dernier.

Les marchés, de plus en plus inquiets d'une dégradation de la conjoncture liée à la hausse des taxes d'importation, tablent sur une, voire deux baisses des taux directeurs de la Fed d'ici à la fin 2019.

Une "baisse préventive" évoquée par Richard Clarida

L'outil FedWatch du CME (basé sur les contrat à terme sur le taux de fed funds) estimait ainsi mercredi soir à 68,1% les probabilités que le taux directeur soit en dessous de niveau actuel en décembre 2019. Il a y 20,5% de chances pour qu'il soit ramené à 1,75%-2% (ce qui impliquerait deux baisses) et 43% de chances pour qu'il soit à 2%-2,25% (une seule baisse).

Le 11 avril dernier, le vice-président de la Fed, Richard Clarida, avait souligné sur la chaîne 'CNBC' que la banque centrale américaine avait déjà effectué par la passé des "baisses préventives" de taux, sous la présidence d'Alan Greenspan en 1995 et en 1998, afin de protéger la croissance américaine.

De son côté, le patron de la Fed de Chicago, Charles Evans, a déclaré quelques jours plus tard qu'une chute de l'inflation sous-jacente (l'indicateur le plus suivi par la Fed) sous 1,5% serait un signal pour abaisser le taux des fed funds (qui est actuellement fixé entre 2,25% et 2,5%). La dernière lecture de l'inflation sous-jacente (hors alimentation et énergie) est ressortie à 1,6% en glissement annuel en mars, selon la Fed.

La prochaine réunion de la Fed est prévue les 18 et 19 juin prochains.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com