Etats-Unis : la croissance a marqué le pas cet été (Livre Beige de la Fed)

Etats-Unis : la croissance a marqué le pas cet été (Livre Beige de la Fed)

La banque centrale américaine a souligné que la propagation du variant delta du covid-19 avaient entraîné une chute des sorties au restaurant et des voyages, ce qui a pesé sur l'ensemble de l'économie américaine cet été.

Etats-Unis : la croissance a marqué le pas cet été (Livre Beige de la Fed)
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La croissance économique a ralenti aux Etats-Unis pour revenir à un rythme "modéré" début juillet et en août, a constaté la Réserve fédérale dans son dernier Livre Beige, une enquête qui compile les rapports des services des Fed des 12 principales régions américaines. En parallèle, la hausse des prix et des salaires s'est poursuivie, sur fond de pénuries de composants et de main d'oeuvre.

Ce rapport publié mercredi soir servira de base à la réunion de la banque centrale américaine dans deux semaines, les 21 et 22 septembre, au cours de laquelle les responsables débattront du calendrier de réduction des achats d'obligations de la Fed, actuellement de 120 milliards de dollars par mois.

La Fed a souligné que les inquiétudes concernant la propagation rapide du variant delta du covid-19 ont entraîné une baisse des sorties au restaurant, des voyages et du tourisme, ce qui a pesé sur l'ensemble de l'économie américaine cet été.

L'inflation "stable à un niveau élevé"

La croissance a aussi été perturbée par les pénuries et les problèmes d'approvisionnement, notamment dans le secteur automobile et de la construction. Cependant, les entreprises ont indiqué à la Fed qu'elles avaient moins de mal à transférer leurs hausses de coûts aux consommateurs via des hausses de prix. La banque centrale a estimé que l'inflation était désormais "stable à un niveau élevé"...

Tous les districts ont mentionné une hausse de l'emploi allant de "légère à forte" selon les régions. Les entreprises ont aussi été nombreuses à signaler "d'importantes pénuries de main d'oeuvre", et ce malgré une "forte" hausse des salaires, et notamment des bas salaires.

La publication du Livre Beige n'a pas eu d'effet notable sur les cours de Bourse à Wall Street, où les principaux indices pointaient en baisse mercredi soir (-0,24% pour le Dow Jones, -0,6% pour le Nasdaq). L'indice du dollar restait ferme, en hausse de 0,16% à 92,66 points face à un panier de devises, et le rendement du T-Bond à 10 ans continuait de se détendre de 3 points de base à 1,33%.

Suspense sur le calendrier précis du "tapering"

Les dirigeants de la Fed débattent depuis des semaines du moment auquel il sera opportun de réduire le programme d'achats d'actifs de la banque centrale des Etats-Unis, qui atteignent 120 milliards de dollars par mois.

Le président de la Fed, Jerome Powell a déclaré à la fin août qu'il était en accord avec la majorité de ses collègues sur le fait qu'une réduction des achats d'actifs pourrait être appropriée "cette année".

"Le variant Delta pèse sur les dépenses des consommateurs et l'emploi, et le rythme de la croissance semble ralentir", a commenté pour sa part mercredi le président de la Fed de New York, John Williams. "Il conviendra peut-être de commencer à réduire le programme d'achat d'actifs cette année, mais il est clair que la pandémie est loin d'être terminée, à la fois en termes de conséquences sur la santé, et de conséquences sur l'économie", a-t-il ajouté

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !