»
»
»
Consultation

Etats-Unis : la Chine ne serait pas prête à un accord, dit Trump

Etats-Unis : la Chine ne serait pas prête à un accord, dit Trump

Le Président américain Donald Trump a balayé les espoirs d'un accord commercial à court terme avec la Chine...

Etats-Unis : la Chine ne serait pas prête à un accord, dit Trump
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le Président américain Donald Trump a balayé hier mardi les espoirs d'un accord commercial à court terme avec la Chine. Ainsi, Trump juge que Pékin n'est toujours pas prêt à conclure un accord. S'exprimant à la Maison Blanche, devant les journalistes, le Président américain a confirmé sa menace antérieure de taxer la quasi-totalité des importations chinoises. Le leader américain envisage donc des taxes douanières additionnelles portant sur 267 milliards de dollars d'importations chinoises ! "La Chine veut conclure un accord, mais je dis qu'ils ne sont pas encore prêts", a lancé Trump, qui dit avoir annulé plusieurs rencontres.

Escalade de l'affrontement commercial

Rappelons que les USA avaient imposé le mois dernier des prélèvements douaniers supplémentaires portant sur 200 milliards de dollars de produits chinois importés. Ces nouveaux droits de douane seront de 10% dans un premier temps pour monter ensuite à 25% d'ici la fin de l'année, avait indiqué en septembre l'administration Trump. La Chine avait riposté, à son échelle, en dévoilant des taxes additionnelles sur 60 Mds$ de produits américains importés. Les deux pays s'étaient auparavant infligés des taxes réciproques sur 50 autres milliards de produits.

La Chine demeure déterminée

Le porte-parole du Ministère chinois aux affaires étrangères, Lu Kang, cité par Reuters, estime que la guerre commerciale est mauvaise pour l'économie mondiale et n'est dans l'intérêt d'aucun des deux pays (Chine et USA). "Mais la résolution de la Chine de protéger ses propres intérêts légitimes est inébranlable. Personne ne devrait se faire d'illusions à ce sujet", a assuré Lu.

Impact sur la croissance mondiale

Le FMI se montre pour sa part moins optimiste concernant la croissance mondiale. Le Fonds monétaire international a revu ainsi en baisse ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale, du fait notamment de ces incertitudes liées aux tensions commerciales et de la situation des marchés émergents. Le FMI table désormais sur une croissance mondiale de 3,7% en 2018 comme en 2019. Cela représente une baisse de 0,2 point en comparaison des estimations du mois de juillet.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com