»
»
»
Consultation

Etats-Unis : Donald Trump appelle la Fed à l'aider à gagner la guerre commerciale

Etats-Unis : Donald Trump appelle la Fed à l'aider à gagner la guerre commerciale

Le président américain a suggéré à la Fed de baisser ses taux directeurs pour contrer les mesures accommodantes prises par la banque centrale chinoise.

Etats-Unis : Donald Trump appelle la Fed à l'aider à gagner la guerre commerciale
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Donald Trump estime que les Etats-Unis peuvent gagner la guerre commerciale si la Réserve fédérale abaisse ses taux pour faire face aux mesures que la Banque populaire de Chine met en oeuvre pour soutenir l'économie chinoise. Le président américain, qui s'exprimait mardi devant des journalistes, a ajouté que l'économie américaine était en forme "selon tous les critères" et il a qualifié les tensions actuelles avec la Chine de "petite dispute".

La président américain a estimé que "la Chine va pomper des capitaux dans son système et réduire probablement ses taux, comme toujours, pour compenser les affaires qu'ils sont en train, et qu'ils vont continuer de perdre". "Si la Réserve fédérale se mettait à faire la même chose, ce serait la fin du jeu, nous aurons gagné ! De toute façon, la Chine veut parvenir à un accord", a-t-il poursuivi.

Ce nouvel appel du pied à la Fed pour qu'elle baisse ses taux directeurs intervient alors que les marchés financiers traversent une nouvelle période de turbulences, liée à l'échec des dernières négociations américano-chinoises, vendredi dernier, qui a entraîné l'entrée en vigueur de nouvelles taxes d'importation de la part des deux protagonistes.

La Fed divisée sur l'opportunité de baisser les taux

Ce mardi, deux membres de la Fed s'exprimaient publiquement et sans répondre directement à Donald Trump, ils ne semblaient pas pressés d'abaisser les taux directeurs. Le président de la Réserve fédérale de New York, John Williams, qui s'exprimait lors d'une conférence à Zurich, en Suisse, a toutefois laissé la porte ouverte en signalant que les nouveaux droits de douane appliqués par Donald Trump devraient entraîner une hausse de l'inflation et pourraient peser sur la croissance économique.

Les taxes d'importation déjà mises en oeuvre ont fait légèrement augmenter les prix et ont ralenti la croissance, et "à mesure que les taxes d'importation augmentent, leurs effets seront plus importants, gonflant l'inflation et ayant probablement des effets négatifs sur la croissance", a ajouté M. Williams.

De son côté, Esther George, patronne de la Fed de Kanas City, a affirmé qu'une baisse de taux ne se justifie pas. Pour la responsable bancaire, l'écart entre l'inflation mesurée et l'objectif de 2% de la Fed est faible, et il est d'autant moins préoccupant que le niveau du chômage est très bas.

"Je ne vois pas d'argument en faveur d'une baisse de taux pour l'instant", a ainsi déclaré Mme George dans un discours prononcé devant l'Economic Club du Minnesota.

Vers une, voire deux baisses de taux de la Fed d'ici à la fin 2019 ?

D'autres responsables de la Fed ont en revanche exprimé récemment leur inquiétude face à la persistance d'une inflation inférieure à l'objectif, en jugeant qu'une baisse de taux pourrait permettre d'y remédier.

Face aux craintes sur la croissance, les marchés financiers ont en tout cas déjà fait leur choix. Ils parient fermement sur une, voire deux, baisses des taux directeurs de la Banque centrale américaine cette année.

Selon l'outil FedWatch du CME Group, la probabilité que le taux des "fed funds" reste à son niveau actuel de 2,25%-2,50% d'ici à la fin décembre n'est plus que de 30%, les autres paris étant à la baisse. Ainsi, il y a actuellement 41,8% de chances pour que le taux directeur soit abaissé d'un quart de point d'ici là, à 2%-2,25%, et il y a 22% de chances qu'il soit ramené entre 1,75% et 2%.

L'outil FedWatch est basé sur l'évolution des contrats à terme sur le taux des fonds fédéraux, cotés sur le marché CME à Chicago.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com