»
»
»
Consultation

Etats-Unis : croissance et inflation toujours modérées (Livre Beige)

Etats-Unis : croissance et inflation toujours modérées (Livre Beige)

Le Livre Beige de la Fed, publié mercredi, fait un portrait toujours assez flatteur de l'économie américaine, mais souligne les hausses de coûts induites par les tarifs douaniers, et un accès de faiblesse dans la construction et l'agriculture.

Etats-Unis : croissance et inflation toujours modérées (Livre Beige)
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Comme il est d'usage, la Réserve fédérale américaine a publié mercredi, deux semaines avant sa prochaine réunion, son Livre Beige, qui fait le point sur l'état de l'économie aux Etats-Unis. La Fed relève que la croissance a progressé à un rythme modeste à modéré, tandis que l'inflation a augmenté à un rythme modeste dans la plupart des régions. La banque centrale américaine ajoute que les hausses de prix induites par les droits de douane se sont répandues assez largement dans l'économie américaine depuis la précédente réunion de politique monétaire. Elle pointe aussi vers un ralentissement du secteur de la construction outre-Atlantique.

Les constatations de la Fed ne semblent pas de nature à décourager la banque centrale de procéder à une nouvelle hausse de son principal taux directeur, le taux des "fed funds", à l'issue de sa réunion des 18 et 19 décembre. Les marchés attendent un tour de vis d'un quart de point, qui porterait le taux entre 2,25% et 2,5%, avec une probabilité de 78,4%, selon l'outil FedWatch de CME Group.

Le Livre Beige a été rédigé à partir de données recueillies jusqu'au 26 novembre à partir de discussions avec des contacts avec les milieux professionnels dans les 12 districts de la Fed.

La consommation tient bon, la construction fléchit

Le marché du travail s'est encore tendu dans bon nombre de secteurs de l'économie et les revalorisations salariales "ont tendu vers le haut d'une croissance modeste à modérée", a aussi noté la Fed. Les chiffres de l'emploi en novembre seront publiés vendredi.

Les dépenses de consommation se sont maintenues à un bon niveau, de même que le tourisme, et les droits de douanes n'ont pas trop perturbé les secteurs industriels. Cependant, la Fed a constaté que le secteur de la construction battait de l'aile, avec une baisse ou une stagnation des mises en chantier et des ventes de logements existants, tandis que le volume des crédits immobiliers n'a que très légèrement augmenté. Le secteur agricole a souffert, d'une part des barrières douanières de la Chine, mais aussi d'un excès de pluie pendant l'automne.

Jerome Powell voit désormais le "taux neutre" approcher

Dans sa dernière intervention publique, le 28 novembre, le président de la banque
centrale américaine, Jerome Powell, a signalé que le cycle de resserrement monétaire lancé il y a trois ans, approchait désormais de son terme. Il a jugé que le taux des "fed fund" était désormais "juste en dessous du niveau neutre", qui ne serait ni stimulant, ni pénalisant pour l'économie. Deux mois plus tôt, il jugeait qu'on était encore loin de ce "taux neutre".

Dans un contexte économique international de plus en plus incertain, la Fed devrait donc adapter ses prochaines décisions de politique monétaire au gré des indicateurs économiques. Les économistes anticipent une pause début 2019 dans la hausse des taux, et s'attendent à deux tours de vis l'an prochain, voire à un seul, et non plus à trois, comme c'était le cas jusqu'à récemment.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com