»
»
»
Consultation

Etats-Unis-Chine : toujours pas d'accord commercial en vue

Etats-Unis-Chine : toujours pas d'accord commercial en vue

Donald Trump a évoqué vendredi "beaucoup de progrès" dans les discussions, mais la délégation chinoise a annulé brusquement une visite prévue dans des fermes du Montana pour rentrer à Pékin plus tôt que prévu.

Etats-Unis-Chine : toujours pas d'accord commercial en vue
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Washington et Pékin ne semblaient toujours pas sur la même longueur d'onde à l'issue de deux jours de négociations commerciales, jeudi et vendredi à Washington. Donald Trump a évoqué vendredi "beaucoup de progrès" dans les discussions, mais la délégation chinoise a annulé brusquement sa visite prévue en début de semaine prochaine dans des fermes du Montana, pour rentrer plus tôt que prévu à Pékin. Il faut dire que le président américain a ajouté qu'il n'avait pas besoin d'un accord avant l'élection présidentielle de 2020, signalant qu'il était prêt à prolonger la guerre commerciale...

Ces derniers développements font craindre un regain de tension entre les deux pays, et ont fait reculer la Bourse de New York, qui progressait légèrement vendredi en début de séance dans l'espoir d'un accord commercial.

Les discussions, qui ont repris jeudi après deux mois d'interruption, se concentraient justement sur la question des produits agricoles, afin que la Chine augmente significativement ses achats de soja et d'autres matières premières agricoles venues des Etats-Unis.

400 produits chinois exemptés de droits de douane

Une délégation d'une trentaine de responsables chinois, menée par le vice-ministre des Finances Liao Min, était chargée de relancer les négociations à Washington, dans les bureaux de l'USTR (U.S. Trade Representative), le bureau du représentant du commerce. Côté américain, c'est Jeffrey Gerrish, le représentant adjoint de l'USTR qui menait l'équipe de négociateurs.

Vendredi matin, l'optimisme restait pourtant de mise, Washington ayant annoncé la levée des droits de douane sur plus de 400 produits chinois. L'USTR a ainsi publié trois avis exemptant un large éventail de produits des droits de douane en réponse aux demandes d'entreprises américaines, affirmant que les prélèvements causeraient des difficultés économiques.

Les 437 produits exclus comprennent notamment les circuits imprimés pour processeurs graphiques, les planchers en bois lamellé, les décoration lumineuse de Noël et... les colliers pour chiens.

Donald Trump remet de l'huile sur le feu

Plus tard dans la journée, Donald Trump a même indiqué devant la presse que son administration "faisait beaucoup de progrès" avec la Chine. Mais le président américain a aussi déclaré qu'un accord agricole ne suffirait pas, et qu'il cherchait un "accord complet" avec Pékin, ce qui aurait tendu le climat des discussions. "Nous recherchons un accord complet. Je ne cherche pas un accord partiel", a ainsi déclaré Donald Trump, ajoutant qu'il n'avait pas besoin d'un accord avant l'élection présidentielle de 2020.

A l'occasion d'une réunion à la Maison Blanche avec le Premier ministre australien Scott Morrison, Trump a ajouté que les Etats-Unis encaissaient des milliards de dollars provenant des droits de douane appliqués aux produits chinois, ajoutant que le total atteindrait bientôt les 100 milliards de dollars.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com