»
»
»
Consultation

Etats-Unis : 1 point de PIB perdu à cause de la guerre commerciale ?

Etats-Unis : 1 point de PIB perdu à cause de la guerre commerciale ?

La Réserve fédérale chiffre à 1 point de croissance l'effet négatif potentiel pour les Etats-Unis des tensions commerciales avec la Chine. Une façon de répondre à Donald Trump qui accuse la Fed de freiner la croissance.

Etats-Unis : 1 point de PIB perdu à cause de la guerre commerciale ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La Réserve fédérale américaine estime que la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine pourrait faire perdre 1 point de croissance économique aux Etats-Unis. Alors que la banque centrale américaine est régulièrement accusée par Donald Trump de freiner la croissance en maintenant ses taux trop élevés, elle lui réplique indirectement en publiant une note analytique calculant les effets négatifs de la guerre commerciale déclenchée par le président américain contre la Chine.

Ainsi, notent les experts de la Fed, la forte augmentation de l'incertitude depuis l'année dernière "s'est accompagnée d'un ralentissement de la production industrielle et du commerce dans le monde". En raison de l'escalade des tarifs douaniers, le poids de ces inquiétudes sur le PIB "devrait augmenter d'ici le début de 2020, pour aboutir à un impact d'un peu plus de 1%", ajoutent-il dans cette note publiée mercredi.

Un rythme de croissance revenu autour de 2%

L'étude qui a notamment dénombré les références aux problèmes commerciaux dans les commentaires de résultats des entreprises ainsi que dans les médias, affirme que cet impact touchera aussi les économies avancées et émergentes.

La croissance américaine a déjà ralenti au 2è trimestre, tombant à un rythme annuel de 2% contre 3,1% au 1er trimestre 2019 et 2,9% pour l'ensemble de 2018. Dans ses dernières projections économiques, le scénario médian de la Fed prévoit une croissance du PIB de 1,8% en 2019, 1,9% en 2020 et de 2% en 2021.

Mercredi, Donald Trump avait de son côté estimé que la guerre commerciale avec la Chine avait amputé l'indice Dow Jones de 10.000 points ! S'exprimant devant la presse à la Maison Blanche, Donald Trump a toutefois assumé le fait d'avoir lui-même déclenché les hostilités avec Pékin, expliquant que "quelqu'un devait le faire" (confronter la Chine), car (la situation) était hors de contrôle. Ils étaient hors de contrôle".
"Nous verrons ce qui se passera, s'ils veulent faire un deal, ils le feront, et s'ils ne veulent pas d'un deal, ça ma va très bien" avait ajouté le président américain.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com