Etats-Unis : 1 million de nouveaux cas Covid-19, un record !

Etats-Unis : 1 million de nouveaux cas Covid-19, un record !

Des chiffres stratosphériques

Etats-Unis : 1 million de nouveaux cas Covid-19, un record !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La propagation d'Omicron aux États-Unis atteint des proportions record. Les USA ont enregistré plus d'un million de cas de contamination Covid-19 lundi, en tenant compte toutefois d'un certain 'backlog'. Cela représente pratiquement le double du précédent record quotidien établi il y a quatre jours à environ 590 000 cas. "C'est également plus du double du nombre de cas observés n'importe où ailleurs à tout moment depuis le début de la pandémie il y a plus de deux ans. Le nombre le plus élevé en dehors des États-Unis est survenu lors de la montée subite du Delta en Inde, lorsque plus de 414 000 personnes avaient été diagnostiquées le 7 mai 2021", note Bloomberg.

Un total de 1 082 549 nouveaux cas de coronavirus ont été signalés lundi aux USA, selon les données de l'Université Johns Hopkins, alors qu'Omicron continue de se propager dans tout le pays et au-delà.

Le nouveau décompte quotidien porte à 56 189 547 le nombre total de cas confirmés aux États-Unis depuis le début de la pandémie. Au total, le virus a causé 827 748 décès à travers le pays.

Les données JHU montrent que les États avec le plus grand nombre de nouveaux cas confirmés pour 100 000 habitants sont le Maryland, l'Alabama, le Delaware, le New Jersey et l'Ohio.

Ces chiffres stratosphériques publiés aux États-Unis surviennent alors même que de nombreux Américains s'appuient sur des tests qu'ils utilisent chez eux, avec des résultats qui ne sont pas communiqués aux autorités gouvernementales officielles. "Cela signifie que le record est sûrement significative sous-estimé", craint Bloomberg. Bien que l'augmentation des cas ne se soit pas encore traduite par des infections graves et une montée en flèche des décès, leur impact s'est fait sentir dans tout le pays avec l'isolement des personnes infectées. La flambée des cas a aussi provoqué des milliers d'annulations de vols, des fermetures d'écoles, de commerces et de bureaux, ainsi qu'une surcharge des hôpitaux et des chaînes d'approvisionnement étranglées.

"La flambée conduit les autorités à réfléchir à une révision de certaines mesures mises en place pour aider à guider la nation à travers la dernière phase de l'épidémie", note Bloomberg. Alors que les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis ont raccourci la période d'isolement à cinq jours pour les personnes asymptomatiques testées positives pour Covid-19, l'agence peut ajouter qu'elles devraient obtenir un résultat de test négatif avant de s'aventurer à nouveau à l'extérieur.

L'épidémie oblige également les entreprises à interrompre leurs démarches de retour au bureau, des sociétés comme Goldman Sachs ou JP Morgan adoptant des positions particulièrement prudentes et encourageant le personnel à reprendre le travail à domicile pour ce début d'année.

Fort heureusement, le nombre de décès n'a pas augmenté dans les mêmes proportions sur la période récente. Les premières études montrent que le variant Omicron, désormais dominant, se propage plus rapidement que les souches antérieures, mais provoque des symptômes plus légers.

Le Dr Anthony Fauci, principal conseiller santé de la Maison Blanche, a déclaré dimanche sur ABC ('This Week') que les autorités sanitaires américaines pourraient bientôt mettre à jour les directives pour inclure une recommandation de test pour signaler quand une personne déjà testée positive pour le Covid pourrait quitter l'isolement. Fauci estime que les USA devraient se concentrer moins sur l'augmentation des cas de Covid et davantage sur les hospitalisations et les décès, qui ont connu des augmentations beaucoup plus faibles.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !