»
»
»
Consultation

Energie : la 'Bourse du carbone' torpillée par le parlement européen ?

Energie : la 'Bourse du carbone' torpillée par le parlement européen ?

Déjà mal en point après des scandales et l'effondrement des cours, le marché du carbone européen vient peut-être de recevoir son coup de grâce... Hier,...

Energie : la 'Bourse du carbone' torpillée par le parlement européen ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Déjà mal en point après des scandales et l'effondrement des cours, le marché du carbone européen vient peut-être de recevoir son coup de grâce... Hier, le parlement européen a ainsi voté contre le projet de la Commission européenne de geler les ventes de quotas de CO2, ce qui aurait eu pour effet de diminuer le nombre de permis de polluer en circulation et de soutenir les cours des "permis à polluer".

Les experts s'accordent pour juger que les quotas ont été attribués trop généreusement aux industriels européennes, ce qui non seulement leur a permis de continuer à polluer, mais a entraîné un afflux de ventes de droits à polluer, provoquant un effondrement des cours sous les 5 Euros la tonne. A ce prix, il est bien moins cher pour un industriel d'acheter des droits d'émission de CO2 que de réduire ses émissions... Après le vote d'hier, le prix de la tonne de tonne de CO2 a d'ailleurs replongé de près de 30%, tombant à 3 euros, son plus bas niveau depuis la création de ce marché européen du carbone !...

Le vote du parlement, obtenu par 334 voix contre 315 et 63 abstentions, revient à prolonger la situation actuelle, au nom des intérêts des industriels déjà durement affectés par la crise économique : "Nous ne voulons pas faire supporter une nouvelle taxe" à l'industrie, a ainsi déclaré à l'AFP la représentante du groupe du Parti populaire européen, le parti de droite majoritaire au parlement.

D'autres élus soulignaient que l'Europe est de toute façon en bonne voie pour atteindre ses objectifs de baisse des émissions de CO2 d'ici à 2020, sans avoir besoin d'incitation supplémentaire...

La proposition de Connie Hedegaard, Commissaire européenne à l'Action pour le climat, visait à geler la mise aux enchères de 900 millions de tonnes de quotas d'émissions sur les 8,5 milliards mis en vente dans l'UE sur la période 2013-2020, afin de faire remonter le prix du carbone. Mme Hedegaard a affirmé qu'elle soumettrait de nouvelles propositions aux parlementaires dans les mois à venir, mais en attendant, ce marché paraît destiné à rester moribond.

Entrée dans sa phase active depuis 2008, après une période de test de 2005 à 2007, la Bourse du carbone européenne a fait face à plusieurs scandales, dont une fraude massive à la TVA, estimée à 15 MdsE, dont 1,6 MdE en France, et une vaste cyberattaque début 2011, qui avait permis à des "hackers" de voler puis de revendre des quotas sur le marché au comptant pour un montant estimé à au moins 200 ME...

©2013-2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com