»
»
»
Consultation

Donald Trump s'adressera aux Américains ce soir à propos de la 'crise de sécurité nationale'

Donald Trump s'adressera aux Américains ce soir à propos de la 'crise de sécurité nationale'

Alors que le shutdown administratif se poursuit outre-Atlantique

Donald Trump s'adressera aux Américains ce soir à propos de la 'crise de sécurité nationale'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Donald Trump a annoncé hier sur Twitter qu'il allait s'adresser aux Américains "à propos de la crise Humanitaire et de Sécurité Nationale" à la frontière avec le Mexique. Le discours "à la Nation" aura donc lieu ce soir, et devrait une fois de plus permettre au Président américain d'exposer ses arguments concernant le "Mur" (ou la "Barrière d'Acier"), sur lequel achoppent pour l'heure les négociations avec le Congrès... Le discours aura lieu à 21 heures ce soir (heure locale). Les Démocrates Nancy Pelosi et Chuck Schumer, prenant connaissance des intentions de Trump, ont demandé quant à eux un temps de parole équivalent à celui du Président sur ce sujet.

Après-demain, Trump se rendra justement à la frontière avec le Mexique, bien décidé à constater sur le terrain la 'véracité' de ses affirmations récurrentes à propos de l'afflux de migrants et de la fameuse 'crise de sécurité'.

Dimanche, Trump avait semblé plus nuancé sur la question, sans doute pour parvenir enfin à un compromis avec le Congrès afin de mettre un terme au 'shutdown' administratif partiel aux Etats-Unis - qui bloque un quart des administrations depuis le 22 décembre 2018.

Alors que débute la troisième semaine de shutdown, Trump avait fait état sur Twitter d'une "réunion productive" du vice-président Mike Pence et de son groupe avec des représentants de Chuck Schumer (sénateur démocrate de l'Etat de New York au Congrès et chef du groupe démocrate au Sénat) et de Nancy Pelosi (nouvelle présidente - ou 'house speaker' - de la Chambre des représentants). "De nombreux détails à propos de la Sécurité aux Frontières ont été discutés", assure Trump. "Nous envisageons désormais une Barrière d'Acier plutôt que du béton", avait même indiqué le Président américain, selon lequel "c'est à la fois plus solide & moins envahissant". Trump semble satisfait de cette "bonne solution", d'autant que la fameuse barrière d'acier serait "construite aux Etats-Unis".

Le changement de ton de Trump était donc radical, lui qui plastronnait encore ce week-end en lançant par exemple : "La seule raison pour laquelle ils ne veulent pas construire de Mur est que les Murs Marchent! 99% de nos franchissements illégaux à la Frontière prendraient fin, le crime dans notre Pays baisserait fortement et nous économiserions des milliards de dollars par an! Un Mur bien conçu et construit se rembourserait de nombreuses fois chaque année!"

Trump avait même 'trollé' une fois encore hier la série 'Game of Thrones'. Après avoir adressé un péremptoire 'Sanctions are coming' à l'Iran il y a quelques mois lors de l'annonce de l'entrée en vigueur des nouvelles sanctions, le Président américain a cette fois posté sur Twitter un portrait accompagné du message "The Wall is coming". La référence à la série de HBO est évidente, du fait du message (qui copie le 'Winter is coming' de l'épisode initial de la série GoT) et de la police de caractères.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com