Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Coronavirus : la Fed injecte d'urgence 1.500 Mds$ !

Coronavirus : la Fed injecte d'urgence 1.500 Mds$ !

Alors que les marchés boursiers américains ont plongé de près de 10% jeudi, la Réserve fédérale a tenté de rassurer en annonçant l'injection d'urgence de 1.500 milliards de dollars, via des achats de dette américaine à court terme.

Coronavirus : la Fed injecte d'urgence 1.500 Mds$ !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que les marchés boursiers américains ont plongé de près de 10% jeudi, la Réserve fédérale a tenté de rassurer en annonçant l'injection d'urgence de 1.500 milliards de dollars, via des achats de dette américaine à court terme.

La Fed a ainsi offert jeudi 500 milliards de dollars à échéance de trois mois, et offrira vendredi 500 Mds$ à trois mois et 500 Mds$ à un mois. Par la suite, elle injectera chaque semaine 500 Mds$ à trois mois et 500 Mds$ à un mois jusqu'au 13 avril, a annoncé jeudi la banque centrale américaine.

Sur les échéances de très court terme, la banque centrale américaine continuera par ailleurs à alimenter le marché en liquidités avec, jusqu'au 13 avril, au moins 175 Mds$ chaque jour, avec un remboursement le lendemain, et, deux fois par semaine, au moins 45 Mds$ à échéance de deux semaines.

Face à la crise du Covid-19, la Fed a déjà baissé ses taux directeurs d'un demi-point le 3 mars dernier, les ramenant entre 1% et 1,25%, sans attendre sa réunion des 17 et 18 mars, au cours de laquelle elle devrait à nouveau assouplir sa politique monétaire, selon les analystes.

Ce jeudi, la Banque centrale européenne (BCE) a de son côté annoncé une série de mesures de soutien aux marchés, qui n'ont pas suffi à rassurer les investisseurs. Les Bourses européennes ont perdu plus de 12%, un record, après que Donald Trump a annoncé le gel les transport aériens entre les Etats-Unis et l'Europe dans le cadre de mesures anti-Covid-19.

"Perturbations très inhabituelles" liées au coronavirus

La Fed a précisé dans son communiqué que "ces changements doivent permettre de répondre à des perturbations très inhabituelles sur les marchés secondaire des bons du Trésor associées à l'éclosion de coronavirus".

Face à la crise du coronavirus, les entreprises américaines se sont ruées sur le cash, ce qui a mis les banques sous pression. Elles ont aussi puisé sur leurs ligne de crédit ouvertes auprès des banques, à l'instar de Boeing, qui devrait retirer en une seule fois d'ici à vendredi, le solde d'une ligne de crédit de 13,8 Mds$ auprès de ses banques.

Les annonces de la Fed ont soulagé seulement temporairement les marchés d'actions, jeudi, mais ont permis aux marchés obligataires de ses stabiliser quelque peu. En fin de séance, le rendement du T-Bond à 10 ans a limité les dégâts à une perte de 6 points de base, à 0,81%, après s'être écroulé jusqu'à 0,64% en début de séance. Le taux du T-Bond à 30 ans a même rebondi à 1,42%, (+10 pdb) après une chute jusqu'à... 1,16% plus tôt dans la journée.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !