Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Corinne Lepage dénonce le vote de la France en faveur d'une évaluation au rabais des risques des OGM

Corinne Lepage dénonce le vote de la France en faveur d'une évaluation au rabais des risques des OGM

Corinne Lepage déplore l'adoption hier par les Etats membres d'un Règlement sur l'évaluation des risques des OGM qui impose seulement des études de...

Corinne Lepage dénonce le vote de la France en faveur d'une évaluation au rabais des risques des OGM
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Corinne Lepage déplore l'adoption hier par les Etats membres d'un Règlement sur l'évaluation des risques des OGM qui impose seulement des études de toxicité à court-terme (90 jours) et qui, malgré quelques avancées, exempterait un grand nombre d'OGM d'une évaluation poussée au nom du "principe d'équivalence en substance".

"Après toutes ces années de débat, il est scandaleux que la France ait permis l'adoption d'une évaluation des risques des OGM au rabais" a déclaré Corinne Lepage. "Ce vote de la France est en complète contradiction avec les engagements du gouvernement d'améliorer l'évaluation des risques, et je n'ose croire qu'il soit destiné à apaiser les Etats-Unis en vue des négociations sur l'accord de libre-échange UE-USA."

La France, depuis plusieurs années, clame que sa priorité est l'amélioration de l'évaluation des risques des OGM, notamment pour justifier son refus d'examiner la proposition de la Commission sur les interdictions nationales d'OGM.

Le texte adopté hier en procédure de comitologie (qui exclut le Parlement européen) par des experts des Etats-membres est discuté depuis plusieurs années et vivement critiqué par les ONG et les scientifiques indépendants, notamment pour l'insuffisance des tests de toxicité et pour une procédure dénommée "approche comparative" basée sur le principe controversé "d'équivalence en substance", qui permettrait de fait d'exempter de nombreux OGM d'une évaluation plus poussée.

Le texte a apparemment adopté à une très courte majorité, ce qui signifie que le vote de la France a permis son adoption.
Les 27 OGM en cours d'évaluation ne seront pas soumis à ce règlement.

Corinne Lepage est député européen et rapporteur du Parlement sur la proposition de la Commission visant à permettre aux Etats-membres d'interdire la culture d'OGM sur leur territoire. Elle a organisé plusieurs débats au Parlement entre l'EFSA et des scientifiques indépendants sur la nécessité d'améliorer l'évaluation des risques des OGM.

©2013-2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com