»
»
»
Consultation

Christine Lagarde à la tête de la BCE : le changement dans la continuité ?

Christine Lagarde à la tête de la BCE : le changement dans la continuité ?

La probable nomination de Christine Lagarde à la tête de la BCE fait couler beaucoup d'encre ce mercredi...

Christine Lagarde à la tête de la BCE : le changement dans la continuité ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La probable nomination de Christine Lagarde à la tête de la BCE a fait couler beaucoup d'encre mercredi. La directrice générale du Fonds monétaire international s'est dite "honorée" d'être choisie pour succéder à Mario Draghi et a annoncé sa mise en retrait de ses fonctions actuelles pendant le processus de confirmation de sa nomination.

Sur les marchés financiers, les Bourses ont progressé (+0,75% pour le CAC 40 à 5.618 points, +0,93% pour l'EuroStoxx 50), l'euro est resté stable à 1,1280$, tandis que les taux souverains de la zone euro ont reculé, tombant à de nouveaux plus bas historiques : -0,39% pour le Bund à 10 ans allemand et -0,11% pour l'OAT française de même échéance.

Pour Maya Bhandari, gérante multi-asset chez Columbia Threadneedle Investments, ce choix "représente la continuité, éliminant le risque de politique plus extrême que la nomination de Jens Weidmann aurait présenté. Nos attentes concernant la politique monétaire européenne à court terme restent inchangées: un "paquet" d'assouplissement, comprenant un taux de dépôt plus bas et une relance du QE, semble probable d'ici à la fin de l'année. Les antécédents de Lagarde et la nature politique de sa nomination suggèrent que sa présidence pourrait mettre davantage l'accent sur des domaines tels que la coordination fiscale et une union bancaire, avec d'autres, comme l'économiste en chef Philip Lane, assurant la continuité du cadre de la politique monétaire".

"La présidente du FMI, Christine Lagarde, est apparue comme la candidate (dovish) du compromis pour la BCE. Si elle est confirmée, C.Lagarde serait le premier président de la BCE à ne pas avoir d'expérience en matière de politique monétaire. Nous pensons que son expérience en matière de management, y compris en tant que présidente du FMI, devrait l'aider à diriger la BCE en tant qu'institution. Cependant, C.Lagarde devra probablement faire face à de nombreux défis en cours de route. Bien que le patron du FMI soit considéré comme un candidat qualifié, cela ne fera pas nécessairement de l'Europe un endroit plus attrayant pour investir sur un horizon tactique", note pour sa part Mark Haefele, CIO chez UBS Global Wealth Management.

"C'est une femme de poigne et qui dit ce qu'elle pense, au risque de froisser ses collègues masculins. Au niveau économique, Christine Lagarde est considérée comme ayant les mêmes visions monétaires que Mario Draghi", commente Mirabaud Securities.

Hervé Goulletquer explique de son côté que Christine Lagarde "n'est ni une experte en politique monétaire, ni une spécialiste des marchés financiers. Mais, et c'est peut-être plus important, on lui reconnait trois qualités : être une " grosse bosseuse ", avoir un vrai sens de la négociation et savoir s'entourer... Christine Lagarde a plutôt une réputation de 'dove'. Plus fondamentalement, son efficacité sera jugée demain à la double aune de faire ressortir les idées les plus avisées des équipes de la BCE et d'animer le Conseil des gouverneurs".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com