Accueil
»
Bourse
»
Macro Economie
»
Consultation

Chômage : selon Michel Sapin "l'inversion de la courbe du chômage des jeunes devient aujourd'hui une réalité"

Chômage : selon Michel Sapin "l'inversion de la courbe du chômage des jeunes devient aujourd'hui une réalité"

Le ministre du Travail, Michel Sapin, estime que la tendance à l'amélioration sur le front du chômage s'est confirmée au mois de juillet, avec une...

Chômage : selon Michel Sapin 'l'inversion de la courbe du chômage des jeunes devient aujourd'hui une réalité'
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le ministre du Travail, Michel Sapin, estime que la tendance à l'amélioration sur le front du chômage s'est confirmée au mois de juillet, avec une progression modérée du nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A : +6.300, soit +0,2%. Si l'on apprécie la tendance de mai à juillet, la moyenne mensuelle est de +7.100, à comparer avec une progression mensuelle moyenne de +31.700 pour les 3 mois précédents (de février à avril).

S'agissant de l'indicateur incluant les inscrits à Pôle emploi ayant exercé une activité réduite (catégorie A+B+C), la quasi stabilité observée les mois précédents (-3600 en mai et +4.100 en juin) -sans doute excessive au regard de la situation du marché du travail- est suivie d'un ressaut important en juillet (+52.200, soit +1,1%). Mais là aussi la tendance s'améliore : de mai à juillet +17.600 en moyenne mensuelle à comparer avec une progression moyenne mensuelle de près de 40.000 pour les 3 mois précédents.

Première priorité de la politique de l'emploi du gouvernement, l'inversion de la courbe du chômage des jeunes est d'ores et déjà engagée : pour le troisième mois consécutif, le nombre de jeunes demandeurs d'emploi en catégorie A diminue, de 0,8% ce mois-ci, après -0,3% en juin et -0,5% en mai. Michel Sapin explique : "L'inversion de la courbe du chômage des jeunes devient aujourd'hui une réalité. Il faut qu'elle soit durable, et pour cela nous devons encore redoubler nos efforts".

Dans la journée de lundi 26 août, le 50.000ème jeune bénéficiaire d'un emploi d'avenir a signé son contrat, comme 760 autres jeunes hommes ou femmes qui ont signé ce jour là leur emploi d'avenir -la plupart du temps de 3 ans, avec une formation et une vraie confiance retrouvée. C'est cette bataille, sur le front de la croissance comme sur le front de la création d'emplois avec l'aide de l'Etat, qui se mène tous les jours, et qui produira l'inversion durable de la courbe du chômage.

Et de conclure : "Tous les acteurs sont impliqués dans ce combat : gouvernement, collectivités territoriales, partenaires sociaux, entreprises, associations, Pôle emploi, missions locales, etc... Illustration : une rencontre avec les partenaires sociaux et les régions fera, mi-septembre, le point sur le déploiement des 30 000 "formations prioritaires pour l'emploi" annoncées lors de la 2nde Grande conférence sociale pour l'emploi, à la suite des réunions régionales qui se tiendront tout début septembre".

©2013-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !