Chine-Etats-Unis : vers un sommet virtuel Biden-Xi avant la fin de l'année

Chine-Etats-Unis : vers un sommet virtuel Biden-Xi avant la fin de l'année

Selon un haut représentant de l'administration américaine cité mercredi soir par 'Reuters', Washington et Pékin sont parvenus à un accord de principe pour la tenue avant la fin de l'année d'un sommet virtuel entre les présidents Biden et Xi.

Chine-Etats-Unis : vers un sommet virtuel Biden-Xi avant la fin de l'année
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Droits de l'homme, mer de Chine méridionale, Taiwan... Autant de sujets de tension qui étaient au menu mercredi d'une réunion sino-américaine de haut niveau organisée en Suisse. Le conseiller américain à la sécurité nationale Jake Sullivan s'est ainsi entretenu avec le haut diplomate chinois Yang Jiechi, confirmant l'engagement des deux pays à renforcer la communication dans un contexte de rivalité stratégique grandissante.

Dans un communiqué publié après la réunion de mercredi, la Maison Blanche a indiqué que Jake "Sullivan a clairement exprimé que, pendant que nous continuerons d'investir dans notre propre solidité nationale et de travailler étroitement avec nos alliés et partenaires, nous allons aussi continuer de discuter à haut niveau avec la Chine pour garantir une concurrence responsable".

Selon un haut représentant de l'administration américaine cité mercredi soir par 'Reuters', Washington et Pékin sont notamment parvenus à un accord de principe pour la tenue avant la fin de l'année d'un sommet virtuel entre les présidents Joe Biden et Xi Jinping.

Les dirigeants des deux plus grandes puissances économiques mondiales s'étaient entretenus par téléphone le 9 septembre dernier, leur premier entretien direct près de sept mois après la prise de fonction de Joe Biden à la Maison Blanche. Ils avaient alors souligné la nécessité de garantir que la concurrence entre les deux pays ne se transformerait pas en conflit.

Joe Biden s'est a nouveau entretenu mardi avec Xi Jinping, au sujet de Taïwan, et les deux dirigeants sont convenus de respecter l'accord de Taïwan qui fait de Pékin le seul représentant officiel de la Chine. "J'ai discuté avec Xi de Taïwan. Nous sommes d'accord (...) nous respecterons l'accord de Taïwan", a ainsi indiqué Biden à la presse.

Mercredi, le conseiller à la sécurité nationale a répété l'objectif de Washington de "gérer de manière responsable la concurrence entre les Etats-Unis et la République populaire de Chine". Il a soulevé différentes problématiques dont le respect des droits de l'homme, les agissements de Pékin en mer de Chine méridionale et les positions chinoises à l'égard de Taiwan et de Hong Kong, a indiqué la présidence américaine.

Par ailleurs, sur le front commercial, la représentante des Etats-Unis pour les questions commerciales internationales (USTR), Katherine Tai, avait affiché lundi sa fermeté vis-à-vis de la Chine, ajoutant que l'administration Biden allait lancer "dans les prochains jours des discussions franches" sur le commerce avec Pékin. Elle a souligné que le géant asiatique n'avait pas respecté ses engagements pris dans le cadre de l'accord dit de "phase 1" signé début 2020, et a affirmé que les Etats-Unis n'envisageaient pas de revenir sur les droits de douane instaurés par l'ancien président Donald Trump.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !