Biden et Xi, sommet virtuel sous tension ?

Biden et Xi, sommet virtuel sous tension ?

Le président américain Joe Biden et son homologue chinois, Xi Jinping, ont échangé à l'occasion d'un sommet virtuel...

Biden et Xi, sommet virtuel sous tension ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le président américain Joe Biden et son homologue chinois, Xi Jinping, ont échangé à l'occasion d'un sommet virtuel. Selon la transcription de la Maison Blanche, Biden en a appelé à une responsabilité partagée pour garantir que la concurrence bilatérale ne dégénère pas en conflit. Il a suggéré le besoin d'établir des garde-fous de bon sens pour clarifier la situation. Biden a aussi affirmé la position selon laquelle tous les pays doivent respecter les mêmes règles. Il assure que les États-Unis défendront leurs intérêts et ceux de leurs alliés.

Les domaines de préoccupation décrits allaient des droits de l'homme à l'économie, en passant par la zone indo-pacifique. Xi a souligné la nécessité d'une communication et d'une coopération accrues. Il a suggéré que les pays travaillent ensemble à des objectifs communs de paix et de développement dans le monde. Il s'est dit prêt à faire avancer les relations bilatérales dans une direction positive. Biden aurait toutefois pressé Xi de respecter les engagements commerciaux de la phase un du deal conclu sous l'ère Trump. Les dirigeants auraient longuement parlé de Taïwan, réaffirmant leurs positions respectives. Xi a averti que la Chine devrait prendre des mesures décisives si les forces taïwanaises franchissaient la ligne rouge.

Biden a insisté sur la responsabilité des dirigeants envers le reste du monde, afin d'éviter les conflits. Xi a qualifié Biden de vieil ami et estimé que les deux pays devaient renforcer leur communication et leur coopération. Le sommet, organisé à l'initiative de Biden, a pour objectif d'améliorer les relations entre les Etats-Unis et la Chine. Biden entend aussi faire pression sur la Chine pour qu'elle respecte les règles internationales en matière de commerce et de sécurité. Selon Reuters, les responsables américains ont minimisé les attentes en matière d'accords concrets entre les deux parties, y compris dans le domaine du commerce, où la Chine ne respecte pas son engagement d'acheter pour 200 milliards de dollars supplémentaires de biens et services américains. Xi souhaite éviter l'escalade des tensions avec les Etats-Unis, mais il devrait repousser les efforts de Washington visant à donner plus d'importance à Taïwan au niveau international.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a déclaré hier qu'il était souhaitable que les Etats-Unis et la Chine se retrouvent à mi-chemin, renforcent le dialogue et la coopération, gèrent efficacement les différends, traitent correctement des questions sensibles et examinent comment parvenir au respect mutuel et à une coexistence pacifique... Les démocrates du Congrès américain souhaitent par ailleurs que Biden fasse des mesures de réduction des risques nucléaires avec la Chine une priorité absolue...

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !