»
»
»
Consultation

Agroalimentaire : l'Autorité de la concurrence autorise la prise de contrôle de Paul Prédault et Madrange

La coopérative agricole Cooperl Arc Atlantique est autorisée à prendre le contrôle de l'activité de charcuterie salaison de Financière Turenne Lafayette : Paul Prédault, Madrange, etc. La reprise de William Saurin reste à l'examen...

Agroalimentaire : l'Autorité de la concurrence autorise la prise de contrôle de Paul Prédault et Madrange
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le 4 mai 2017, Cooperl Arc Atlantique (VériTable, L'atout prix ou encore Brocéliande) a notifié à l'Autorité de la concurrence son projet d'acquisition du pôle charcuterie salaison de Financière Turenne Lafayette. Ce dernier est notamment constituée des sociétés Paul Prédault, La Lampaulaise des Salaisons, Madrange et Montagne Noire. Le projet s'inscrit dans le cadre de procédures de redressement judiciaire ouvertes à la suite des difficultés rencontrées par le groupe Financière Turenne Lafayette.

Le 15 juin 2017, le tribunal de commerce de Paris a validé ces reprises. Le 24 mai 2017, l'Autorité de la concurrence a accordé, à titre exceptionnel, une dérogation permettant de procéder à la réalisation de l'opération sans attendre la décision finale du 23 octobre .

Chevauchements sur un nombre restreint de marchés

Les activités des parties concernent principalement le secteur de la charcuterie-salaison mais l'Autorité de la Concurrence n'a constaté que des "chevauchements d'activités significatifs sur un nombre restreint de marchés". Il s'agit principalement des marchés de la vente aux grandes et moyennes surfaces de jambons cuits, d'autres pièces cuites et de pâtés et préparations à base de foie, ainsi que le marché de la vente à la restauration hors foyer de jambon cuit.

Pression concurrentielle

Néanmoins, en dépit de parts de marché parfois élevées, l'Autorité a écarté tout risque d'atteinte à la concurrence à l'issue de l'opération. Elle a notamment pris en compte la pression concurrentielle exercée entre marques de distributeurs et marques de fabricants sur certains marchés, en particulier sur le marché des pâtés et préparations à base de foie. Elle a également intégré l'existence d'un contre-pouvoir susceptible d'être exercé par les centrales d'achat de la grande distribution vis-à-vis de la nouvelle entité et ce d'autant que la nouvelle entité ne disposera pas de marques considérées comme incontournables sur les marchés.

La reprise de William Saurin toujours à l'examen

Par conséquent, l'Autorité de la concurrence a autorisé la prise de contrôle de l'activité de charcuterie salaison de Financière Turenne Lafayette (Paul Prédault, Madrange...) par Cooperl Arc Atlantique (Brocéliande).
En revanche, une deuxième opération relative aux procédures de redressement judiciaire ouvertes pour le pôle plats cuisinés de Financière Turenne Lafayette reste en cours d'examen. Il concerne la reprise de William Saurin.

Rappelons que Cooperl Arc Atlantique est une société coopérative agricole, active notamment, aux différents stades de la transformation de la viande de porc : collecte, abattage, découpe et transformation en produits de charcuterie salaison. Elle distribue ses produits de charcuterie salaison sous marques de distributeur, et sous la marque Brocéliande.
Les sociétés Paul Prédault, La Lampaulaise des Salaisons, Madrange et Montagne Noire produisent des produits de charcuterie salaison, distribués sous marques de distributeurs et sous leurs propres marques.

©2017,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Agroalimentaire : l'Autorité de la concurrence autorise la prise de contrôle de Paul Prédault et Madrange

Partenaires de Boursier.com