Accueil
»
Bourse
»
Interviews
»
Consultation
Philippe Pouletty, Co-Fondateur et DG de Truffle Capital

Philippe Pouletty Co-Fondateur et DG de Truffle Capital

Nous n'avons pas besoin de valeur de sortie très élevée sur nos dossiers pour générer une plus-value...

Boursier.com : Que vous inspire le recentrage du dispositif de réduction de l'ISF sur des jeunes entreprises innovantes ? (NDLR : il concerne désormais les seuls PME de moins de 7 ans pour les FIP et de moins de 10 ans pour les FCPI)

P.P. : Les nouvelles règles nous vont comme un gant puisque Truffle Capital finance des entreprises vraiment jeunes et innovantes depuis 15 ans, dans l'esprit de la loi... 85% des entreprises de notre portefeuille avaient moins de 7 ans au moment de l'investissement initial ! 65% des PME de notre portefeuille ont été fondées grâce à Truffle Capital. 88% sont françaises. Nous avons soutenu 84 entreprises jusqu'à présent et investi 500 Millions d'euros. 24 ont été cédées, 13 introduites en Bourse...

Boursier.com : Craignez-vous la suppression possible de l'ISF suite à l'élection présidentielle de 2017 ?

P.P. : La très grande réforme à mettre en oeuvre en France consisterait à drainer de 5 à 10% de l'Assurance-Vie vers les PME à fort potentiel... Aujourd'hui, la France est le meilleur pays au monde pour créer une entreprise et attirer du management haut de gamme. En revanche pour lever 100 ou 200 Millions d'Euros, c'est très difficile et les jeunes sociétés le font sur le Nasdaq. C'est un problème car les PME les plus prometteuses mettent le cap outre-Atlantique et petit à petit telles s'américanisent en y installant leur conseil d'administration d'abord, puis leur siège social et in fine leur production...

Boursier.com : La réduction d'impôts reste-t-elle le moteur principal du souscripteur ?

P.P. : Dans le cadre de nos fonds proposant de la défiscalisation ISF et IR, plus que le seul avantage fiscal, nous expliquons aux souscripteurs que notre ambition est de générer des plus-values en accompagnant des sociétés à fort potentiel. Un des avantages d'investir très en amont, réside dans le fait que nous n'avons pas besoin de valeur de sortie très élevée pour générer une plus-value...

Boursier.com : Quels secteurs privilégiez-vous à travers votre approche d'investissement ?

P.P. : Truffle Capital se focalise sur des technologies de rupture, capables de révolutionner le monde de demain... Nous privilégions les secteurs où ils se matérialisent de la façon la plus forte : les sciences de la vie et la "cleantech", mais aussi les technologies de l'information. Notre démarche est entrepreneuriale, puisque nous prenons une part importante dans la définition de la stratégie d'entreprise...

Boursier.com : Rappelez-nous les dossiers cotés sur lesquels vous êtes au capital ?

P.P. : Nous accompagnons Carmat depuis 2008, Abivax, coté depuis juin 2015 et qui oeuvre dans les vaccins thérapeutiques pour le SIDA et l'Hépatite B chronique. Vexim dans les implants pour les fractures vertébrales qui a généré 14 ME de chiffre d'affaires en 2015 en progression de +34%, Carbios ou encore Netbooster dans les technologies de l'information...

©2016-2020,