»
»
»
Consultation
Harold Parisot, Président-Fondateur du Chinese Business Club France Chine

Harold Parisot Président-Fondateur du Chinese Business Club France Chine

Les Chinois sont amoureux de la France, ils s'intéressent au pays et souhaitent y investir

Boursier.com : Comment est né le Chinese Business Club France Chine, lancé en 2012 ?

Harold Parisot : Pour revenir un peu en arrière, j'ai créé il y a 5 ans la société Harold Parisot Conseils, spécialisée dans l'immobilier de prestige off-market à Paris... En amont, je cible les familles françaises qui souhaitent vendre très discrètement un bien immobilier et en aval des riches étrangers. Dans le lot des acquéreurs potentiels, figurent des Brésiliens, des Moyen-Orientaux, et de plus en plus d'Asiatiques (Chine continentale et Hong Kong). Ces derniers sont très demandeurs de rencontrer des chefs d'entreprises, hommes politiques et marques françaises à vendre. Pour répondre à cette demande, j'ai fondé il y a 3 ans le Chinese Business Club France Chine. Il s'agit d'une plateforme de lobbying et 'business matching' franco-chinoise sur abonnement annuel. L'objectif est de se retrouver 6 à 7 fois par an à Paris. Les membres ne viennent que pour faire du business, se rencontrer et développer leur réseau.

Boursier.com : Combien de membres composent le club ? Et quels sont les différents profils des adhérents ?

H.P. : Aujourd'hui, une quarantaine de sociétés sont membres du club. Les sociétés sont françaises et chinoises et couvrent tous les domaines d'activités (laboratoires pharmaceutique, agro-alimentaire, industrie lourde, tourisme, service...). Mon objectif, à moyen terme, est de réunir une centaine de sociétés. Notre positionnement est résolument haut-de-gamme... Pour citer quelques exemples, lors du déjeuner avec Jean-Pierre Raffarin, il y avait 19 ambassadeurs. Pour celui avec Emmanuel Macron, 5 ministres français étaient présents et pour celui avec Nicolas Sarkozy, 7 milliardaires sont venus spécialement de Hong Kong pour l'événement.

Boursier.com : A quels domaines d'activités s'intéressent le plus les investisseurs chinois ?

H.P. : D'abord, il est important de souligner que les Chinois sont amoureux de la France... Ils pensent que nous regroupons beaucoup de compétences, raison pour laquelle ils s'intéressent au pays et souhaitent y investir. Pour nous, c'est une formidable opportunité économique. Comme tout investisseur, les Chinois recherchent la meilleure rentabilité. Les secteurs les plus prisés sont l'agro-alimentaire, hôtellerie, tourisme, laboratoire pharmaceutique et la technologie.

Boursier.com : Etes-vous inquiet des signes de ralentissement que montre l'économie chinoise ces derniers temps ?

H. P. : Pas du tout ! Je reste très optimiste concernant l'économie chinoise... Il y a eu plus de 10% de croissance durant les dix dernières années en Chine. Cette tendance ne pouvait pas durer éternellement. Le pays devrait afficher une croissance autour de 6% cette année. Cela reste une performance excellente...

©2016-2018,

Partenaires de Boursier.com