Accueil
»
Bourse
»
Interviews
»
Consultation
Benoît Léchenault, CEO d'Agrifrance

Benoît Léchenault CEO d'Agrifrance

Le prix moyen d'un hectare de forêt en France se situe autour de 4.000 à 5.000 Euros
Benoît Léchenault, CEO d'Agrifrance

Boursier.com : Comment se compose la forêt française ?

B.L. : La forêt française se caractérise par son morcellement... Elle comprend en effet autour de 10 millions de propriétaires qui détiennent généralement de petites parcelles. Ce phénomène ne facilite pas une exploitation rationnelle des massifs... Un travail de remembrement est en cours, mais il n'est pas aisé. Il peut prendre la forme d'un regroupement de petits propriétaires au sein d'une structure juridique unique.

Boursier.com : Quel est l'évolution du prix de la forêt ?

B.L. : Tout d'abord, on note une prime à la surface... Les massifs de plus de 100 hectares valent en proportion plus chers que les unités de petite taille. Sur la période récente, les prix de la forêt augmentent de +3% à +5 en rythme annuel. Depuis 1998, c'est l'immobilier parisien qui a le plus progressé au sein des différentes classes d'actifs avec une multiplication de sa valeur par 4 ! On trouve ensuite les vignobles des grands crus en Bourgogne et les vignes en Champagne. Mais la forêt se tient bien avec des prix multipliés par 2 sur la période...

Boursier.com : Comment détermine-t-on le prix d'un massif ?

B.L. : Les forêts de la moitié nord de la France valent davantage que celles situées au sud. Il s'agit en effet de forêts comprenant en général des feuillus avec un climat adapté, un bon sol, des précipitations adéquates et un ensoleillement adéquat... Pour déterminer la valeur d'une forêt, on étudie principalement la qualité du bois et les volumes. L'essence la plus prisée est le chêne alors que le hêtre est plus compliqué à vendre. Le chêne est utilisé en ébénisterie, pour la fabrication de parquets ou de tonneaux... Pour leur part, les prix des résineux ont tendance à se reprendre alors que ces arbres sont utilisés dans le bâtiment.

Boursier.com : Quel est le prix moyen d'une forêt ?

B.L. : Le prix moyen d'un hectare de forêt en France se situe autour de 4.000 Euros à 5.000 Euros. Les prix les plus élevés peuvent atteindre 10.000 Euros l'hectare, voire 15.000 Euros... La proximité d'une scierie est un plus, de même qu'une bonne desserte. La différence de prix entre un massif doté de bons chemins d'accès et celui qui en est dépourvu avoisine les 30%...

Boursier.com : Qu'en est-il en matière de rendement ?

B.L. : Le rendement moyen d'une forêt est de 1% à 2%. Mais la fiscalité est attractive avec un abattement de 75% pour l'IFI et de 75% également pour la transmission...

Boursier.com : L'investissement forestier présente tout de même des risques...

B.L. : Une forêt est susceptible d'être attaquée par des insectes ou des maladies. Elle peut être également soumise à une tempête... Le changement climatique est aussi un sujet sensible. Comment la nature va-t-elle s'adapter face à ce phénomène ?

Boursier : Quel est le profil type d'un acquéreur ?

B.L. : Cet investissement correspond à un actif tangible. Les acquéreurs sont sensibles à l'aspect patrimonial sur le long terme. Ils ont un profil de bon père de famille et ils apprécient la nature... Notons aussi qu'il y a peu d'investisseurs étrangers dans la forêt française. Pour la clientèle privée, la forêt peut représenter 5% à 10% des actifs. Si l'on souhaite obtenir des revenus réguliers, il convient d'acquérir un massif d'au moins 50 hectares...

©2018-2021,