»
»
»
Consultation

VTC : Lyft, le concurrent d'Uber, valorisé 15 Mds$

VTC : Lyft, le concurrent d'Uber, valorisé 15 Mds$

La compagnie de VTC Lyft, principal concurrent d'Uber aux Etats-Unis, a levé mercredi 600 millions de dollars auprès d'investisseurs privés. La société est désormais valorisée 15 milliards de dollars, contre 62 Mds$ pour Uber.

VTC : Lyft, le concurrent d'Uber, valorisé 15 Mds$
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Lyft, le concurrent américain d'Uber, a annoncé avoir levé 600 millions de dollars (516 millions d'euros) dans le cadre d'une nouvelle levée de fonds emmenée par Fidelity Management. L'opération valorise le groupe 15,1 milliards de dollars, soit deux fois plus qu'il y a un an...

Avec un investissement total de 800 M$, Fidelity devient ainsi l'un des plus importants actionnaires de Lyft qui compte aussi AllianceBernstein, Bailie Gifford et KKR dans son tour de table.

35% de parts de marché aux Etats-Unis

Lyft, qui revendique une part de marché de 35% dans les VTC aux Etats-Unis (contre 22% début 2017), est présent dans autant de villes américaines qu'Uber ainsi qu'à Toronto au Canada.

De son côté, Uber a annoncé en mai qu'il allait organiser une vente de titres pour ses employées et ses actionnaires existants qui pourrait atteindre 600 M$ sur la base d'une valorisation de l'entreprise d'environ 62 Mds$.

Aux Etats-Unis, Lyft a profité des déboires d'Uber l'an dernier (scandales, éviction du cofondateur et PDG Travis Kalanick, départs de nombreux cadres) en mettant en avant une image plus amicale et moins agressive. Au 4ème trimestre 2017, le chiffre d'affaires de Lyft a augmenté bien plus vite (+168%) que celui d'Uber (+61%) même si Uber est bien plus gros en termes de facturations.

Le cap du milliard de dollars de ventes franchi en 2017

Les ventes de Lyft ont atteint 1 milliard de dollars sur l'ensemble de 2017, tandis qu'Uber a affiché un chiffre d'affaires de 7,5 Mds$, mais a enregistré une importante perte nette de 4,5 Mds$. Lyft ne publie pas le montant de ses résultats, qui seraient eux aussi déficitaires, selon les analystes financiers, notamment en raison d'importantes dépenses de marketing.

Les deux entreprises prévoient de s'introduire en Bourse, sans avoir fixé de calendrier précis. Uber a cependant évoqué le deuxième semestre 2018 pour une éventuelle opération...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com