»
»
»
Consultation

Voiture électrique : vers un choc frontal entre Renault et Fiat ?

Voiture électrique : vers un choc frontal entre Renault et Fiat ?

700 millions d'euros vont être investis par Fiat dans une version électrique de sa célèbre 'Fiat 500'

Voiture électrique : vers un choc frontal entre Renault et Fiat ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Fiat Chrysler Automobiles prévoit d'investir 700 millions d'euros dans une version électrique de sa célèbre Fiat 500, a déclaré le patron des activités du groupe en Europe, après l'échec le mois dernier du projet de fusion avec Renault, très en pointe dans les véhicules électriques avec sa fameuse ZOE...

Pietro Gorlier a confirmé cet investissement, le plus important de la part du constructeur italo-américain sur un véhicule électrique, dans le cadre de l'usine Mirafiori de Fiat à Turin... "Le projet est confirmé", a-t-il expliqué en réponse à une question sur le maintien des plans d'investissements de FCA dans les véhicules électriques après l'échec du projet de mariage avec Renault...

80.000 nouvelles Fiat 500

Fiat Chrysler va ainsi investir 700 millions d'euros pour équiper son usine de Mirafiori d'une nouvelle ligne de production d'où sortiront 80.000 nouvelles Fiat 500. Il s'agira du premier véhicule électrique commercialisé par le groupe en Europe après une incursion discrète sur ce créneau aux Etats-Unis...

La production de la Fiat 500 électrique débutera au deuxième trimestre 2020, a précisé Pietro Gorlier. La '500' est l'un des plus célèbres modèles de Fiat. Lancée à la fin des années 1950 et elle est devenue un véritable symbole du style de vie urbain en Italie...

Défis technologiques majeurs

"L'industrie automobile est confrontée à des défis technologiques qui sont les plus importants depuis ceux qu'elle a eu à affronter au début du 20e siècle", avait souligné Bruno Le Maire au moment des négociations entre les deux groupes français et italiens afin de créer un géant de l'industrie automobile le mois dernier.

"Cela va demander des dizaines de milliards d'euros d'investissement, donc il faut rassembler les forces pour faire face à ces investissements.Les entreprises qui survivront seront celles qui auront la capacité d'investir massivement dans le véhicule autonome, connecté et électrique."

Renault fourbit ses armes

L'année passée, Renault avait annoncé l'introduction d'une plate-forme de véhicules électriques à Douai dans le Nord, appelée à devenir la deuxième usine de voitures non thermiques du groupe dans le cadre d'un plan d'investissement de plus d'un milliard d'euros en France sur la durée du plan stratégique 2017-2022.

Cet investissement dans le développement et la production de véhicules électriques vise à préparer l'accélération du déploiement à venir de modèles non thermiques, indispensable pour répondre au durcissement des normes européennes de CO2 depuis la multiplication des pics de pollution sur l'ensemble du territoire...

Plan de marche

Sur le site de Douai, où sont produits les voitures haut de gamme Espace et Talisman, ainsi que le Scenic, la nouvelle plate-forme électrique Alliance est développée avec Nissan...

Renault compte également doubler les capacités de production de sa citadine électrique Zoé à Flins (Yvelines) et tripler celles de moteurs électriques à Cléon (Seine-Maritime). Le site de Maubeuge (Nord) bénéficie quant à lui d'investissements pour préparer la prochaine génération de fourgonnettes Kangoo, dont la version électrique Kangoo ZE...

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com