Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Vivendi va vendre SFR à Numericable pour 17 MdsE

Vivendi va vendre SFR à Numericable pour 17 MdsE

C'est officiel...

Vivendi va vendre SFR à Numericable pour 17 MdsE
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Malgré la nouvelle offre formulée par Bouygues vendredi, le Conseil de surveillance de Vivendi a décidé à l'unanimité de vendre sa filiale de téléphonie, SFR, à Altice, la maison-mère de Numericable. Dans le cadre de l'exclusivité réciproque accordée le 14 mars à Numericable en vue d'un rapprochement des entités, l'offre d'Altice a été considérée comme "l'option la mieux équilibrée entre le numéraire reçu immédiatement et la participation en titres lui permettant de bénéficier de la valorisation totale la plus élevée". SFR s'est ainsi négociée à plus de 17 milliards d'euros, dont 13,5 MdsE en cash.

Le Conseil indique avoir "procédé à un examen attentif des offres, ainsi que des courriers et documents que le Groupe Bouygues a pris l'initiative de lui adresser pendant cette période d'exclusivité", mais "au terme de débats approfondis", il s'est décidé pour l'offre d'Altice/ Numericable. Le Conseil de surveillance de Vivendi a notamment estimé ce "projet industriel le plus porteur de croissance, le plus créateur de valeur pour les clients, les salariés et les actionnaires, et répondant le mieux aux objectifs de Vivendi".

Qualité du projet industriel

Les sages de Vivendi ont arbitré en faveur d'Altice/ Numericable en raison d'une part, de la "qualité du projet industriel", ce projet reposant sur une convergence mobile-fixe, avec des synergies découlant de l'interdépendance des réseaux respectifs des deux entités fusionnées. Les positions de SFR-Numericable dans le très haut débit fixe et mobile devraient créer "de nouveaux leviers de croissance, une accélération du nombre de lignes connectées et des offres de très grande qualité pour les entreprises et les consommateurs". Ils ont également estimé que l'offre devrait générer "d'importantes opportunités de développement dans le Quadruple Play et les nouveaux usages", "dans la logique du plan France Très Haut Débit lancé en février 2013".

Pérennité de l'emploi via des investissements

D'autre part, le projet d'Altice/Numéricable s'engage à pérenniser l'emploi en France. Vivendi avait fixé pour pré-requis au tandem acheteur un engagement sur l'emploi qui correspondrait "aux priorités affichées par le gouvernement". Le Conseil de surveillance de Vivendi a ainsi estimé que le projet industriel d'Altice/ Numericable "est celui qui garantit pleinement le développement de l'emploi dans la durée, notamment par les investissements qu'il implique". Enfin, l'offre de Numericable présenterait "les risques les moins élevés en matière de concurrence", SFR et Numericable n'étant pas présents sur les mêmes segments de marché et nourrissant des activités complémentaires.

Un closing à 17 MdsE

Sur le plan financier, Vivendi recevra 13,5 MdsE en cash à la date de réalisation de l'opération. A ce montant, s'ajouterait un complément de prix de 750 millions d'euros, "si l'Ebida - Capex de l'entité combinée est au moins égal à 2 MdsE au cours d'un exercice". Vivendi continuera temporairement à accompagner sa filiale SFR, puisqu'il bénéficie d'une option de vente ultérieure d'une participation de 20%. Le prix de cession de l'ensemble de SFR devrait représenter une valeur totale supérieure à 17 MdsE. "Cet équilibre entre le numéraire reçu et l'espoir industriel de création de valeur correspond à la philosophie de Vivendi, groupe industriel et financier, soucieux de créer de la valeur pour le long terme dans l'intérêt des actionnaires, des salariés et des consommateurs", commente le management du groupe de médias.

Pas d'entrée en Bourse de SFR...

Dans un premier temps, Vivendi va consulter les instances représentatives du personnel de SFR sur le projet proposé par Altice et initier les procédures d'obtention des autorisations des autorités administratives compétentes. Vivendi rendra compte des décisions aux actionnaires lors de l'Assemblée générale annuelle du 24 juin. La transaction met un terme au projet d'entrée en Bourse de SFR...

©2014-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !