Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Vivendi sous pression après le verdict aux Etats-Unis

Vivendi sous pression après le verdict aux Etats-Unis

Le groupe de multimédias conteste le verdict rendu vendredi devant un tribunal new-yorkais. Il a considéré que plusieurs déclarations publiques de la société entre 2000 et 2002 constituaient une violation du droit boursier américain.

Vivendi sous pression après le verdict aux Etats-Unis
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Il fallait s'y attendre. Suite à l'annonce vendredi soir du verdict rendu par un jury dans le cadre du procès en nom collectif ("class action") devant le Tribunal fédéral du District Sud de New York, le titre Vivendi chute de près de 2,5% à 18,3 Euros en ce moment sur la place parisienne.

Le groupe a été reconnu coupable de communication trompeuse sur la période 2000-2002. Le montant des indemnités que Vivendi serait condamné à verser n'est pas encore connu, mais la société a déjà fait appel de ce jugement. "Vivendi conteste fermement les éléments du verdict retenus contre la société qui ne sont fondés ni en fait ni en droit, notamment pour ce qui relève des allégations de dissimulation de risques de liquidité", explique le groupe.

CM CIC précise que les avocats des plaignants ont évoqué un montant maximum de 9,3 Mds$ d'indemnités, soit 6,6 MdsE et 5,4 E par titre. Le montant des indemnités sera calculé au cours des prochains mois, et validé par le tribunal. Le broker pense néanmoins que Vivendi ne provisionnera pas de couverture de risque dans ses comptes 2009, en raison de l'incertitude sur le montant. Ce verdict impose une "épée de Damoclès" sur un éventuel, quoiqu'improbable, "worst case scenario" et vient limiter les marges de manoeuvre financières du groupe, à un moment où la croissance externe est au coeur de sa stratégie, ajoute le courtier. Ce dernier maintient son conseil "conserver" sur le dossier avec un cours cible abaissé de 21 à 20 Euros.

Exane note de son côté que Vivendi reste confiant car même si l'entreprise a été reconnue coupable, les anciens dirigeants qui étaient à la tête de Vivendi à cette époque ont été disculpés. En outre, le jury a divisé par deux le montant des dommages réclamés par les plaignants, et Vivendi fait valoir qu'il n'y a aucune justification légale derrière cette décision. Sans s'avancer sur le résultat de l'appel, le broker note que Vivendi a encore une chance d'éviter des dommages lourds. Au final, Exane reste haussier sur le titre Vivendi, mais estime que la valeur va probablement souffrir de cette forte incertitude. Le courtier reste à "surperformer" avec un objectif de cours fixé à 22 Euros.

©2010-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !