»
»
»
Consultation

Vivendi : dix mois avec sursis et 50.000 euros d'amende pour l'ex-patron Jean-Marie Messier

Vivendi : dix mois avec sursis et 50.000 euros d'amende pour l'ex-patron Jean-Marie Messier

La cour l'a reconnu coupable d'abus de biens sociaux...

Vivendi : dix mois avec sursis et 50.000 euros d'amende pour l'ex-patron Jean-Marie Messier
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La cour d'appel de Paris s'est montrée plutôt clémente avec Jean-Marie Messier, en le condamnant à dix mois de prison avec sursis et 50.000 euros d'amende pour avoir tenté d'obtenir de lourdes indemnités à son départ de la direction de Vivendi Universal, a fait savoir l'agence de presse Reuters.

La cour l'a reconnu coupable d'abus de biens sociaux mais l'a relaxé des délits relatifs à la diffusion d'informations fausses ou trompeuses aux marchés entre 2000 et 2002.

Le parquet général avait proposé une peine plus lourde, avec une condamnation à vingt mois de prison avec sursis - contre trois ans en première instance - et la confirmation de son amende de 150.000 euros.

Parachute doré

Entre 1996 et 2002, Jean-Marie Messier a transformé la Compagnie générale des eaux en géant mondial de la communication, avec notamment le rachat de Canal+ et du groupe canadien Seagram, qui contrôlait le studio de cinéma Universal. Etranglé par les dettes et les pertes, le groupe a ensuite été contraint à une lourde restructuration.

En première instance, les juges avaient qualifié Jean-Marie Messier de "prestidigitateur de dettes", considérant qu'il avait trompé le public et les actionnaires sur l'état du groupe dont il disait qu'il allait "mieux que bien" alors que les créanciers étaient à ses portes. Ils avaient également retenu contre lui sa tentative d'obtenir sans l'avis préalable du conseil d'administration un parachute doré de 18,6 millions d'euros, qualifiée d'abus de bien social. Enfin, en janvier 2010, aux Etats-Unis, un jury populaire avait retenu la responsabilité de Vivendi mais écarté celle de Jean-Marie Messier pour des faits de communication trompeuse.

©2014-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com