»
»
»
Consultation

Violences scolaires : les parents ne percevront plus d'allocations

Violences scolaires : les parents ne percevront plus d'allocations

Selon les informations du Parisien, les familles de jeunes violents pourraient être désormais sanctionnées financièrement.

Violences scolaires : les parents ne percevront plus d'allocations
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le gouvernement va prochainement s'attaquer au très sensible dossier des violences scolaires. Dans un plan, dont les grands axes sont révélés par le 'Parisien', l'exécutif prévoit notamment de s'en prendre directement aux parents des enfants mis en cause.

Les familles sanctionnées

Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, envisagerait donc de frapper le portefeuille des Français. En effet, d'après le quotidien, le procédé mis en place pour l'absentéisme scolaire, autrement dit la suppression des allocations pour les parents, pourrait être calqué sur les violences.

Ce sont bien évidemment les chefs d'établissements qui seront mis devant leurs responsabilités dans un premier temps. Ils devront être vigilants et signaler à l'inspection académique dont ils dépendent. Celle-ci remontera alors l'information à la Caisse d'allocations familiales qui décidera du sort des familles mises en cause.

Des forces de l'ordre dans les établissements

En octobre dernier, le ministre de l'Education nationale était monté au créneau après l'agression d'un professeur par un élève de 15 ans. Il avait notamment soumis l'idée de mettre en place une permanence des forces de l'ordre dans les établissements scolaires des quartiers les plus difficiles. Une possibilité pour le moment mise de côté par le gouvernement.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com