»
»
»
Consultation

Vers une baisse des aides à l'emploi ?

L'idée, suggérée par Bruno Le Maire ce weekend, suscite l'inquiétude, y compris au sein de la majorité...

Vers une baisse des aides à l'emploi ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les aides à l'emploi vont-elles baisser, alors que la situation s'améliore en France sur le front du chômage ? Bruno Le Maire a déclaré lors du Grand Rendez-vous Europe 1-Les Echos-CNEWS qu'une réduction de la politique sociale sur l'emploi pourrait être "légitime" sous réserve de réussir "à créer des emplois dans le secteur privé (et) à trouver des emplois pour chacun".

"On ne passe pas le rabot ici ou là, on ne coupe pas à la hache dans des dépenses qui peuvent être utiles, on invente un nouveau modèle économique et social qui traite les inégalités à la racine", a insisté le ministre de l'Economie et des Finances en rappelant que le champ social devrait être mis à contribution dans le cadre de l'effort de réduction des dépenses publiques.

Selon 'Le Monde', un rapport de la direction du Budget évoque des économies sur les prestations sociales. Le cabinet du ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, a cependant précisé à Reuters qu'il s'agissait d'un "document de travail technique".

Les critiques n'ont pas tardé

Les réactions négatives se sont enchaînées lundi, après ces déclarations du patron de Bercy. Le député de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière (La France insoumise) a dénoncé sur CNEWS des "méthodes de voyou" et estimé que toutes les annonces du gouvernement visaient "à raboter les aides sociales, à supprimer de la solidarité".

Le nouveau secrétaire général de Force ouvrière, Pascal Pavageau, a évoqué sur RTL "une politique inégalitaire", en faveur des "10%, 5% de premiers de cordée" qui ont selon lui "coupé la corde depuis bien longtemps". "Ce n'est pas parce que vous avez de la création d'emploi que pour celles et ceux qui n'ont pas la chance d'en trouver, il faudrait leur baisser leurs droits (...) à pouvoir être indemnisés ou à avoir une solidarité sociale", a-t-il déclaré...

Mauvaise idée

Les critiques se sont également pas fait entendre au sein de la majorité, par la voix de la députée du Pas-de-Calais Brigitte Bourguignon, ex-socialiste et figure de l'aile "sociale" de La République en Marche. "C'est une mauvaise idée, c'est une idée de Bercy et nous ne sommes pas là pour traduire uniquement les idées de Bercy", a-t-elle estimé sur France Info, en ajoutant espérer qu'il s'agit seulement d'un "ballon d'essai" ... "Je ne suis pas là pour accréditer l'idée que le président de la République est le président des riches et c'est par ce genre de propos qu'on pourrait encore l'accréditer davantage", a-t-elle poursuivi...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Vers une baisse des aides à l'emploi ?

Partenaires de Boursier.com