Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Vers la fin des pièces de 1 et 2 centimes ?

Vers la fin des pièces de 1 et 2 centimes ?

La Commission européenne a lancé une grande consultation en ligne, accessible aux citoyens jusqu'au 11 janvier, sur le devenir de ces pièces...

Vers la fin des pièces de 1 et 2 centimes ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Faut -il supprimer les pièces de 1 et 2 centimes d'euro ? C'est la question que se pose la Commission européenne qui a lancé une grande consultation en ligne, ouverte et accessible aux citoyens disposant d'un compte sur le site officiel de l'institution jusqu'au 11 janvier, sur le devenir de ces pièces...

La Commission européenne a également annoncé le lancement d'une "analyse d'impact" sur l'utilisation de ces pièces rouges, précisant que cette étude s'inscrit dans le cadre des règles régissant les pays membres de la zone euro, qui obligent Bruxelles à revoir "périodiquement l'utilisation de différentes dénominations de pièces en euros en termes de coûts et d'acceptabilité publique".

"Cette évaluation explorera l'opportunité d'introduire une règle pour arrondir les paiements en espèces aux 5 centimes près. Cela pourrait entraîner la suppression progressive des pièces de 1 et 2 centimes", a ainsi indiqué l'exécutif bruxellois dans un document en ligne...

Faire des économies sur les coûts de fabrication

Cette idée avait déjà été évoquée en janvier dernier, au moment de la présentation du programme de travail de la Commission. Ce projet, qui se trouve dans la liste des initiatives "visant à réduire la bureaucratie", devait permettre des économies sur les coûts de fabrication et d'arrondir tous les prix, alors qu'un rapport de 2018 pointait déjà des "coûts élevés de production et de traitement" de ces deux pièces, et sur leur "perte importante" par les usagers.

Cette possibilité avait également fait une première apparition en 2013. A l'époque, Bruxelles estimait que mettre fin à la frappe de ces pièces ferait gagner du temps ainsi que de l'argent, alors qu'une étude révélait que leur production (fabrication, transport et comptabilisation) avait coûté 1,4 milliard d'euros à la zone euro depuis 2002, soit en moyenne 12,7 millions d'euros par an.

Décision à la fin de l'année 2021

Plusieurs pays de la zone euro ont déjà abandonné les pièces de 1 et 2 centimes ou ont pris des mesures pour les faire disparaître de manière progressive : la Belgique en 2014, l'Irlande en 2015, la Finlande en 2002 ou encore les Pays-Bas en 2004.

Alors que la Commission européenne doit rendre sa décision à la fin de l'année 2021, des craintes demeurent concernant la suppression de ces pièces et de voir les prix s'arrondir à la hausse. La question des problèmes de recyclage de cette monnaie se pose également.

Invité sur 'BFMTV', le ministre délégué aux Comptes publics a dit ne pas être favorable à la suppression de ces pièces. "Si j'avais la garantie que les arrondis sont au bénéfice des consommateurs, j'y serais favorable", a affirmé Olivier Dussopt...

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !