Vers la fin des billets de train gratuits pour les cheminots ?

Vers la fin des billets de train gratuits pour les cheminots ?

Une concertation sera engagée "la semaine prochaine avec les syndicats", l'idée étant de "pouvoir régler ce sujet-là avant qu'on ait un système de mise en concurrence", a indiqué le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari.

Vers la fin des billets de train gratuits pour les cheminots ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le sujet avait été remis sur la table la semaine dernière par le ministre délégué aux Transports. Alors qu'un rapport commandé par le gouvernement estime à 105 millions d'euros par an la perte de chiffre d'affaires induite par "les facilités de circulation", les réductions tarifaires accordées par la SNCF à plus d'un million de cheminots et de membres de leurs familles, Jean-Baptiste Djebbari a estimé qu'il convenait de "discuter" de la question en cas de transfert à des concurrents...

"Sur le principe, je suis d'accord à ce que les cheminots gardent des avantages en nature", avait-il déclaré sur 'RMC', avant d'ajouter : "après le sujet, la spécificité de la SNCF, c'est que le périmètre est très large". Une concertation sera ainsi engagée "la semaine prochaine avec les syndicats", l'idée étant de "pouvoir régler ce sujet-là avant qu'on ait un système de mise en concurrence", a-t-il précisé.

Si le ministre se dit "favorable à ce qu'il y ait des facilités de circulations pour les cheminots", il affirme qu'il faut "voir le périmètre, en tout cas en discuter". "C'est une question de crédibilité, en tout cas d'acceptabilité du système", a-t-il insisté...

Vers des ajustements ?

De con côté, la SNCF a souhaité rassurer ses salariés. Dans un message aux agents, qu'a pu consulter 'BFMTV', la direction de l'entreprise a indiqué qu'elle "entendait maintenir dans la durée et dans les conditions actuelles cet acquis y compris pour ceux de ses salariés relevant de l'activité TER et qui seraient conduits à exercer leurs missions au sein des sociétés créées par la SNCF en région".

En revanche, l'entreprise ferroviaire a laissé la porte ouverte à des ajustements notamment sur la question qui concerne les ascendants... Pour rappel, les agents actifs et retraités, leurs partenaires, leurs enfants de moins de 21 ans ou étudiants, ainsi que leurs ascendants bénéficient à l'heure actuelle de billets gratuits ou à tarif réduit. "Cette question ne relève ni de la demande de la direction de la SNCF ni des organisations syndicales", a-t-elle souligné.

Les syndicats vent debout

Les réactions de la CGT-Cheminots et SUD-Rail ne se sont pas faites attendre. Les syndicats ont assuré qu'ils mettraient "tout en oeuvre" pour conserver ces "facilités de circulation", alors que la SNCF a évoqué dans un message interne la "légitimité" de cet avantage.

Dans un communiqué publié lundi, la CGT des Cheminots affirme qu'elle combattra "toute remise en cause des droits accordés aux cheminots. Elle exige le maintien des facilités de circulation, sans contrepartie".

"Tenter de provoquer un débat national autour de ce droit est grotesque et irresponsable. Le gouvernement est moins offensif lorsqu'il s'agit de traquer l'évasion fiscale qui coûte chaque année 17 milliards à la France, dont 12 milliards provenant des entreprises", a-t-elle ajouté...

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !