Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Vaccination : "les entreprises souhaitent s'impliquer", assure Elisabeth Borne

Vaccination : "les entreprises souhaitent s'impliquer", assure Elisabeth Borne

Dès jeudi, les médecins du travail vont pouvoir vacciner contre le Covid-19 les salariés âgés de 50 à 64 ans présentant des comorbidités. "Les entreprises souhaitaient s'impliquer pour sensibiliser les salariés", selon la ministre du Travail.

Vaccination : 'les entreprises souhaitent s'impliquer', assure Elisabeth Borne
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La vaccination contre le Covid-19 sera possible en entreprise à partir de jeudi... Comme la campagne de vaccination globale, celle dans les entreprises commencera aux compte-gouttes. Les médecins vont tout d'abord pouvoir administrer le vaccin AstraZeneca aux salariés de 50 à 64 ans atteints de comorbidités, avait indiqué lundi le secrétariat d'Etat chargé des Retraites et de la Santé au travail, qui dit suivre les recommandations de la Haute autorité de santé.

"La participation des médecins du travail s'intègre dans le cadre de la stratégie vaccinale définie par les autorités sanitaires, notamment s'agissant de la priorisation des publics cibles", avait-il précisé, avant d'ajouter quel leur "périmètre d'intervention" sera amené "à s'adapter dans les semaines qui viennent au fur et à mesure de l'évolution de la stratégie vaccinale globale et de la disponibilité des vaccins".

Cette "première étape" de la vaccination des salariés contre le coronavirus, qui sera alors suivie d'une "montée en puissance", répond à une demande des entreprises, a expliqué la ministre du Travail sur 'Europe 1'.

"Sensibiliser les salariés à l'importance de la vaccination"

En effet, selon Elisabeth Borne, "les entreprises souhaitaient s'impliquer notamment pour sensibiliser les salariés à l'importance de la vaccination" contre le Covid-19. "C'est ce qu'on rend possible à partir de la fin de cette semaine", a-t-elle confirmé.

La ministre a également donné quelques précisions sur la catégorie de salariés qui pourra en bénéficier. Ce sont les "salariés vulnérables, très vulnérables, c'est-à-dire ceux qui ont des pathologies chroniques, par exemple des problèmes cardiovasculaires, respiratoires, des problèmes d'obésité", a-t-elle détaillé...

Seuls les médecins du travail pourront procéder à la vaccination

"Les entreprises ne seront pas elles-mêmes chargées d'organiser les injections. Ce sont les services de santé au travail qui vont être mobilisés", a souligné Elisabeth Borne, excluant ainsi les directions des entreprises ou les représentants des ressources humaines...

Par ailleurs, la ministre du Travail a insisté sur la "stricte confidentialité" de la vaccination des salariés. Sa démarche ne rentrera d'ailleurs pas en compte dans le choix du travail en présentiel ou en télétravail. "Comme pour tout acte de vaccination, leur intervention se fait dans le strict respect des règles déontologiques liées au consentement des personnes, au secret médical et à la confidentialité des vaccinations vis-à-vis de l'employeur", a rappelé le secrétariat d'Etat chargé des Retraites et de la Santé au travail, qui dit suivre les recommandations de la Haute autorité de santé.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !