Accueil
»
Actualités
»
Economie
»
Consultation

Vacances : les réservations de dernière minute s'envolent !

Vacances : les réservations de dernière minute s'envolent !

La SNCF a écoulé 800.000 billets la semaine dernière, soit presque autant que sur la même période en 2019.

Vacances : les réservations de dernière minute s'envolent !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Alors que la France échappe pour le moment à un reconfinement, les réservations de dernière minute dans les transports pour les congés de février s'envolent... Depuis 10 jours, les transporteurs voient les réservations se multiplier, avec le début des vacances scolaires de la zone A. Celles de la zone C (Île-de-France, académies de Toulouse et Montpellier) débutent ce vendredi soir...

La semaine dernière, la SNCF a vendu 800.000 billets de train, soit quasiment autant qu'en 2019, selon les informations de 'franceinfo'. De son côté, l'opérateur Flixbus a enregistré une hausse moyenne de 50% des réservations depuis le 4 février...

D'après les transporteurs, les trois quarts des voyageurs TGV se rendront dans le Sud-Est ou sur la façade atlantique. Pour les bus, les trajets de moins de 300 kilomètres restent privilégiés, avec en tête Paris-Rouen et Grenoble-Lyon.

Des vacances "pas comme les années précédentes"

Au micro de 'RCF' ce vendredi, le secrétaire d'Etat chargé du Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne a confirmé ces chiffres : Si "ces vacances ne sont pas comme les années précédentes", on constate tout de même une accélération des réservations, a-t-il affirmé...

"Un million de billets avaient été vendus la même semaine l'an dernier", a-t-il précisé, rappelant dans le même temps qu'il est "possible de partir, mais il est important de maintenir les gestes barrières et de se protéger".

"Il y a un effet rattrapage"

"Il est possible de partir, mais il est très important lorsqu'on va voir les grands-parents de se tester, de se protéger", a insisté Jean-Baptiste Lemoyne. "Il y a un effet rattrapage. Je crois que les Français ont besoin de s'aérer mais avec prudence", a-t-il également estimé.

Par ailleurs, le secrétaire d'Etat a noté que la crise avait souligné le "rôle du moteur français". "Les Français ont redécouvert la France. Avant on mettait beaucoup l'emphase sur l'objectif d'accueillir des touristes étrangers. Je veux faire des vacances 'bleu blanc rouge' un axe fort. Ce tourisme tricolore, il faut continuer à le stimuler", a-t-il expliqué.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !