»
»
»
Consultation

Vacances d'été : le budget moyen des Français reste stable à 1.765 euros

Vacances d'été : le budget moyen des Français reste stable à 1.765 euros

Les cadres supérieurs déclarent un budget moyen de 2.144 euros, alors que les ouvriers ont un budget moyen de 1.466 euros...

Vacances d'été : le budget moyen des Français reste stable à 1.765 euros
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — A quelques jours du début des vacances d'été, Cofidis, un des principaux acteurs du crédit à la consommation en France, publie les résultats de la 2ème édition de l'enquête exclusive "Les vacances d'été des Européens : budget, financement et bons plans", réalisée en partenariat avec l'institut YouGov.

Des échantillons représentatifs de la population nationale (18 ans et plus) de huit pays européens (France, Royaume-Uni, Allemagne, Danemark, Italie, Espagne, Portugal et Pologne) ont été interrogés dans le cadre de cette enquête.

Parmi les principaux résultats, près de deux-tiers des Européens (64% ; +5 pts par rapport à l'an dernier) envisagent de partir en vacances cet été.

Cette envie est particulièrement marquée dans les pays du Sud de l'Europe, notamment au Portugal (73% ; +14 pts), en Espagne (67%) et en Italie (66%). Elle est plus faible dans les pays du Nord et de l'Ouest de l'Europe : France (62% ; +11 pts), Royaume-Uni (58%), Danemark (57%) et Allemagne (55%).

Espagnols casaniers

La grande majorité des vacanciers européens prévoient de rester dans leurs pays d'origine pour leurs vacances, notamment les Espagnols (52%), les Français (51%) et les Portugais (47%). Ces pays bénéficient en effet d'un climat particulièrement favorable pour les vacances, qui n'encouragent pas leurs habitants à partir à l'étranger. A l'inverse, seuls 27% des Allemands et 23% des Britanniques ont l'intention de rester dans leur pays d'origine pour les vacances...

Le fait de rester dans son pays d'origine impacte nécessairement le budget des vacances. On observe ainsi que les Espagnols, les Français et les Portugais déclarent consacrer un budget moyen plus faible que leurs voisins du Nord de l'Europe...

Britanniques fortunés

Ainsi, les Britanniques déclarent le budget le plus élevé (2117 livres britanniques soit 2.440 euros en moyenne ; +168 euros par rapport à l'an dernier), suivis des Italiens (2.161 euros ; +51 euros), des Allemands (2.060 euros ; -39 euros), des Espagnols (1.957 euros ; +17 euros), des Français (1.765 euros en moyenne ; -22 euros), des Portugais (1.366 euros ; -65 euros) et des Polonais (4.771 zloty soit 1108 euros).

Pour les vacanciers européens qui ont l'intention de partir hors de leur pays d'origine, l'Espagne (15%), l'Italie (10%), la France (9%) et le Portugal (9%) sont les destinations les plus prisées. Seuls 12% des vacanciers européens prévoient de partir sur un autre continent, notamment les Britanniques (15%). Ces derniers déclarent notamment privilégier l'Amérique du Nord et centrale (9%).

Par ailleurs, on observe que la perspective du Brexit ne contraint pas les Britanniques à renoncer ou à modifier leur destination de vacances : 77% d'entre eux déclarent qu'ils ne renonceront pas à leurs vacances et 74% déclarent qu'ils ne changeront pas de choix de destination de vacances...

Mode de financement

Les économies réalisées au fil de l'année sont le principal mode de financement des Européens pour les vacances cet été : plus de la moitié des vacanciers européens (53%) déclarent utiliser ce mode de financement, notamment les Espagnols (64%), les Italiens (57%), les Portugais (57%), les Britanniques (56%), les Français (55%) et les Allemands (55%). Près d'un tiers des vacanciers européens (30%) déclarent utiliser leur budget dédié aux dépenses courantes / le salaire du mois pour financer leurs vacances, notamment les Français (40%), les Britanniques (38%) et les Allemands (35%).

Près d'un vacancier européen sur 5 (23%) a l'intention de puiser dans son épargne de long terme, notamment les Danois (50%) et les Polonais (33%). En comparaison, seuls 20% des Français déclarent utiliser ce moyen de paiement. Enfin, 4% des vacanciers européens déclarent souscrire un crédit à la consommation pour financer leurs vacances d'été, notamment les Britanniques (10%). A l'inverse, seuls 3% des Français déclarent utiliser ce moyen de financement...

Astuces et bons plans

Afin de limiter le coût des vacances, 88% des vacanciers européens déclarent utiliser des astuces et bons plans, notamment les Portugais (97%), les Polonais (94%) et les Italiens (94%). Un tiers d'entre eux déclarent réserver leurs déplacements/hébergements en avance, notamment les Portugais (42%) et les Britanniques (38%). En revanche, cette astuce est moins utilisée par les Allemands (27%).

Près d'un tiers d'entre eux (29%) envisagent de partir en juin ou en septembre afin de profiter des tarifs plus attractifs, notamment les Portugais (36%), les Polonais (34%) et les Britanniques (32%). Enfin, 28% d'entre eux ont l'intention de limiter leurs repas au restaurant, notamment les Portugais (41%) et les Français (36%).

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com