Universités : vers un "plan B" à la rentrée ?

Universités : vers un "plan B" à la rentrée ?

Les étudiants ne devraient pas avoir à fournir de pass sanitaire pour aller en cours, selon la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal.

Universités : vers un 'plan B' à la rentrée ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Après des mois très difficiles de confinement et de couvre-feux pour les étudiants, privés de nombreux cours en présentiel et d'interactions avec leurs camarades, le gouvernement s'était engagé sur une rentrée 2021 à 100% en présentiel. Mais le variant Delta du coronavirus s'est depuis invité dans l'actualité, provoquant un début de quatrième vague épidémique...

"Ce qui est sûr, c'est qu'il faut prévoir un plan B même si l'objectif, pour le moment, n'est pas remis en cause : c'est bien une rentrée à 100 % en présentiel", a expliqué la ministre de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, dans un entretien accordé aux 'Echos' ce jeudi.

Plan de secours

Mais le gouvernement a "un plan de secours", un projet de circulaire qui prévoit la possible mise en place rapide de "demi-jauges"... "Nous continuons à investir sur l'enseignement hybride : 35 millions d'euros sont prévus en 2021, dont 19 millions ont déjà été débloqués pour les établissements d'enseignement supérieur. Et un nouvel appel, doté de 100 millions d'euros, est en cours sur ces mêmes enjeux pour amplifier cette action", détaille la ministre.

Le Premier ministre Jean Castex a indiqué mercredi que le pass sanitaire ne serait pas exigé à l'entrée des établissements scolaires, et cette règle devrait s'appliquer également aux universités.

La présentation de ce fameux sésame "n'est pas à l'ordre du jour", indique Frédérique Vidal. "Pour les enseignements en tant que tels, les chiffres que nous avons montrent que les étudiants sont davantage vaccinés que la moyenne des 18-24 ans. Ils sont très conscients du besoin d'être vaccinés pour avoir une rentrée la plus sereine possible", déclare-t-elle...

Un pass pour les journées d'intégration ?

Une exception pourrait être faite à la rentrée, avec les journées d'intégration notamment... "Nous sommes en train de travailler la question pour les événements d'intégration organisés à la rentrée , pour permettre aux étudiants de se retrouver. Dans ce contexte festif, les établissements, notamment les écoles, demandent de pouvoir faire usage d'un pass sanitaire", annonce Frédérique Vidal.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !