»
»
»
Consultation

Une hausse des taxes sur les carburants pour compenser la taxe d'habitation ?

Une hausse des taxes sur les carburants pour compenser la taxe d'habitation ?

L'association de défense des consommateurs CLCV assure que c'est le discours que lui a tenu Matignon au mois de septembre, bien loin des arguments écologiques donnés au grand public...

Une hausse des taxes sur les carburants pour compenser la taxe d'habitation ?
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le gouvernement multiplie les actions pour tenter de désamorcer la colère des automobilistes, face à la flambée des prix à la pompe... Jeudi, les distributeurs de carburants se sont engagés à répercuter au jour le jour la baisse des cours du pétrole brut, à l'issue d'une réunion à Bercy avec Bruno Le Maire. D'autres pistes sont à l'étude, comme un renforcement du chèque énergie, ou la prime à la conversion des vieux véhicules...

Le gouvernement compte ainsi garder le cap sur les hausses de taxes, en évoquant une défense de l'environnement. "Faux !", pour François Carlier, le délégué général de l'association de défense des consommateurs CLCV, qui a rapporté sur franceinfo le déroulé d'une réunion en septembre avec l'exécutif : "Clairement, à Matignon ils nous ont dit : "Pour supprimer la taxe d'habitation pour 80% des Français, on a besoin d'augmenter de beaucoup les taxes sur les carburants... Ce sera la seule taxe que l'on va augmenter mais on a besoin de le faire sinon on ne peut pas faire les autres réformes fiscales", a-t-il affirmé.

Plus francs ?

"Là, ils ont été très très francs, beaucoup plus francs que dans la communication grand public", a poursuivi François Carlier...

Matignon n'a pas tardé à réagir, en expliquant que la hausse des taxes sur les carburants et la baisse de la taxe d'habitation, "ça n'a rien à voir, même en montant". Le prix du pétrole représente environ un quart du prix des carburants, le solde étant composé pour plus de 60% de plusieurs taxes et pour un peu moins de 15% de la marge bénéficiaire des groupes pétroliers et des distributeurs...

"On peut dire aussi que c'est pour augmenter le budget du ministère de la Justice - il augmente ! Le budget de la police - il augmente ! Le budget de l'éducation - il augmente !", s'est défendu vendredi matin François de Rugy sur franceinfo. Il a néanmoins reconnu "un manque de transparence sur les données budgétaires, donc je vais faire ce travail avec les parlementaires, qui demandent que l'on mette carte sur table là-dessus".

Près des deux tiers des Français apportent leur soutien au mouvement des "gilets jaunes", ces automobilistes qui participeront au rassemblement de contestation national contre les hausses des prix du carburant, selon un sondage BVA pour le site la Tribune publié jeudi.

La grogne, qui se fait entendre depuis plusieurs semaines dans les médias, se traduira par une journée de blocages des routes le 17 novembre prochain. Les participants sont invités à déposer sur leur tableau de bord un gilet jaune, comme signe de ralliement...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com