Un tiers des adultes renoncent à effectuer des démarches administratives en ligne

Un tiers des adultes renoncent à effectuer des démarches administratives en ligne

La gêne avec la dématérialisation est au coeur du problème : 30% des Français majeurs déclarent préférer transmettre les formulaires par courrier

Un tiers des adultes renoncent à effectuer des démarches administratives en ligne
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La dématérialisation des démarches administratives se démocratise : en 2021, 67% des personnes de 18 ans ou plus résidant en France métropolitaine déclarent en avoir effectué au moins une au cours des douze derniers mois, alors qu'elles n'étaient que 33% en 2011, explique l'Insee dans une note. La part de personnes déclarant leurs impôts en ligne a aussi plus que doublé en dix ans, passant de 24% en 2011 à 60% en 2021. Inscription scolaire, déclaration de changement de coordonnées... 31% des usagers ont effectué d'autres types de démarches en ligne l'an dernier.

Mais tout le monde n'a pas pris le pli : sur les 33% de personnes majeures qui n'ont fait aucune démarche en ligne auprès d'une administration l'an dernier, 40% n'ont pas du tout utilisé Internet dans l'année.

Dématérialisation

La gêne avec la dématérialisation est au coeur du problème : 30% des Français majeurs déclarent préférer transmettre les formulaires par courrier, 26% disent se rendre directement sur place pour effectuer les démarches et 24% déclarent manquer des connaissances informatiques nécessaires. Seules 20% des personnes utilisatrices d'Internet mais n'ayant fait aucune démarche administrative en ligne dans l'année disent ne pas avoir eu besoin d'en faire.

Les contraintes liées à la dématérialisation peuvent s'avérer un véritable obstacle, note l'Insee. Ainsi, 32% des personnes de 18 ans ou plus vivant en France métropolitaine déclarent avoir renoncé au moins une fois à une démarche administrative en ligne au cours des douze derniers mois (elles ont pu renoncer à certaines démarches en ligne mais aller au bout d'autres). Les trois quarts d'entre elles ont pu effectuer ces démarches autrement (par téléphone, sur place, etc.), mais un quart, soit 8% de la population totale, a renoncé définitivement à les accomplir.

Les jeunes plus touchés

Sans surprise, les personnes défavorisées, identifiées dans l'enquête par le nombre de privations matérielles et sociales auxquelles elles sont confrontées, sont les plus touchées. "Ainsi, alors que 62% de la population de 18 ans ou plus n'a déclaré aucune privation en 2021, 53% de ceux ayant rencontré des difficultés dans leurs démarches administratives sont dans ce cas et alors que 11% de la population se trouve en situation de privation matérielle et sociale, c'est le cas de 18% des personnes ayant déclaré des difficultés dans leurs démarches administratives.

Les jeunes de 18 à 29 ans sont également surreprésentés parmi les personnes ayant rencontré des difficultés : ils représentent 20% d'entre elles, alors qu'ils ne sont que 16% de la population. Inversement, il y a proportionnellement moins de personnes de plus de 60 ans dans les personnes déclarant avoir rencontré des difficultés dans leurs démarches. Ce constat peut s'expliquer par le fait que les jeunes entreprennent davantage de démarches, explique l'Insee.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !