»
»
»
Consultation

Un Français sur deux serait prêt à envisager sa vie dans un autre pays

Un Français sur deux serait prêt à envisager sa vie dans un autre pays

C'est le résultat d'une étude en ligne réalisée par YouGov pour le compte de TransferWise...

Un Français sur deux serait prêt à envisager sa vie dans un autre pays
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Aujourd'hui, on estime à environ 56 à 57 millions le nombre d'expatriés dans le monde dont 2 à 2,5 millions de Français... Un phénomène qui évolue d'année en année puisqu'ils étaient seulement 1 million en 2000. Et si traditionnellement les départs à l'étranger étaient principalement motivés par les études ou les opportunités professionnelles, d'autres raisons justifient désormais l'envie de changer de pays !

Que ce soit pour une meilleure qualité de vie, pour suivre son conjoint ou simplement pour une météo plus clémente, l'expatriation séduit de plus en plus...

Pour mieux comprendre les intentions et les motivations d'un tel changement de vie, TransferWise révèle les résultats d'une étude menée par l'institut YouGov auprès de 5.269 résidents français, allemands et anglais.

Partir oui, mais pas à n'importe quel prix !

Cette nouvelle étude révèle notamment que seuls 23% des Français ont déjà vécu à l'étranger (vs 25% d'Allemands et 23% d'Anglais). En France, ce sont principalement les hommes (28% vs 18% des femmes), âgés de 25 à 34 ans (25%) ou de 55 ans et plus (25%) qui déclarent avoir déjà vécu ce type d'expérience.

Ainsi, ceux qui ont déjà tenté l'expérience de la vie à l'étranger ont pris en compte certains critères dans le choix de leur nouveau pays d'accueil :

Le coût de la vie sur place (26%). La proximité avec la France (24%). La Francophonie, une météo clémente et des taxes moins élevées (23%). De meilleures opportunités de travail (19%)

Pourquoi l'herbe serait-elle plus verte ailleurs ?

Pas encore décidés à sauter le pas, les Français sont tout de même 52% à envisager une vie à l'étranger... L'envie est encore plus grande pour la jeune génération : 73% de ceux entre 18 et 24 ans sont tentés par l'idée de vivre à l'étranger. Un résultat qui se place juste derrière les Allemands (55%) et devant les Anglais (48%).

Parmi les différentes motivations évoquées, Français, Anglais et Allemands s'accordent tous sur la quête d'une meilleure qualité de vie, loin devant les critères économiques (le coût de la vie et le fardeau fiscal)

Partir un jour, sans retour ?

23% des Français qui envisageraient de partir souhaiteraient le faire une bonne fois pour toute ! 20% ne se projettent pas encore sur la durée d'une telle expérience, tandis que 17% pourraient vivre à l'étranger pour quelques années, entre 2 et 5 ans maximum.

De leurs côtés, les Allemands et les Anglais sont un peu plus nombreux à vouloir prendre un aller simple avec respectivement 34% et 27% des sondés.

Le Canada, le nouvel eldorado des candidats français au départ

Lorsqu'on les interroge sur les destinations qu'ils privilégient pour vivre dans un autre pays, les réponses divergent bien que certains pays mettent tout le monde d'accord à l'image de l'Espagne et du Canada !

Les Français plébiscitent avant tout le Canada (15%), le Portugal (12%) et l'Espagne (9%)Les Allemands choisissent quant à eux l'Espagne (10%), les USA (9%) et le Canada (7%)Les Anglais, eux préfèrent l'Espagne (14%), les USA (12%) et enfin la France (9%)

L'envie de partir gagne du terrain

Si pour 37 % l'idée de tenter ou non une expérience à l'étranger n'a pas évolué au cours de ces 2 dernières années, pour 33% l'envie d'ailleurs se fait plus pressante. Une tendance plus forte encore chez les millenials : 51% des 18-24 ans et 38% des 25-34 ans. Tous sont motivés par différentes raisons dont une meilleure qualité de vie (62%), un pays à l'économie plus stable (33%), un meilleur salaire (28%).

Viennent ensuite un meilleur équilibre vie pro/perso et un pays plus stable politiquement (26%) et de meilleurs opportunités professionnelles (20%). Les Anglais sont quant à eux seulement 20% à avoir plus envie de partir depuis ces deux dernières années tandis que les Allemands sont 29%.

A noter, pour 44% des Anglais, le Brexit est un facteur déterminant dans leur souhait de partir vivre à l'étranger.

Un contexte politique qui déplaît...

Enfin, en ce qui concerne la situation politique de leur pays respectifs, les Allemands, les Anglais et les Français semblent éprouver un même malaise : en effet, 63% des Français déclarent ne pas être en phase avec la situation politique du pays. Un sentiment partagé par 66% des Anglais et 61% des Allemands.

Les Français restent d'ailleurs très pessimistes quant à l'évolution de la situation politique française. En effet, près de 79% ne pensent pas que cette dernière va s'améliorer...

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com