UE : début des discussions sur le chargeur universel

UE : début des discussions sur le chargeur universel

Une trentaine de types de chargeurs étaient disponibles en 2009, et ils ne sont plus que trois, dont le Lightning utilisé par Apple.

UE : début des discussions sur le chargeur universel
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Nouvelle étape dans le projet d'un chargeur universel pour les smartphones, tablettes, consoles et haut-parleurs portatifs... Les négociations entre les Etats membres et le Parlement vont débuter, a annoncé mercredi ce dernier. Ensemble, ils vont débattre de la directive dévoilée jeudi par la Commission européenne pour en "finir avec la frustration des consommateurs et les déchets électroniques".

"Des années de collaboration avec le secteur dans le cadre d'une approche volontaire ont déjà permis de réduire le nombre de chargeurs de téléphones mobiles de 30 à 3 (dont celui d'Apple) au cours de la dernière décennie, mais pas de parvenir à une solution complète. La Commission propose à présent une législation visant à mettre en place une solution de charge universelle pour tous les dispositifs concernés", peut-on lire dans un communiqué.

Le texte sur les équipements radioélectriques est un serpent de mer... L'idée est sur la table à Bruxelles depuis 2009, mais fait face à une forte opposition des industriels. Apple notamment serait particulièrement visé par cette idée de chargeur universel, ses produits ne pouvant être utilisés qu'avec des appareils de la marque, via le port Lightning.

11.000 tonnes de déchets par an

Le port de charge et la technologie de recharge rapide seront harmonisés : le port USB Type-C deviendra le port standard pour tous les téléphones intelligents, tablettes, appareils photographiques, casques d'écoute, haut-parleurs portatifs et consoles de jeux vidéo portatives. Bruxelles propose aussi de dissocier la vente de chargeurs de la vente d'appareils électroniques. "Cela améliorera la commodité pour les consommateurs et réduira l'empreinte environnementale associée à la production et à l'élimination des chargeurs, soutenant ainsi les transitions écologique et numérique", précise le projet de directive.

En moyenne, les consommateurs possèdent environ trois chargeurs par téléphone mobile et en utilisent deux régulièrement. Ils dépensent environ 2,4 milliards d'euros par an pour des chargeurs indépendants qui ne sont pas vendus avec leurs appareils électroniques. En outre, on estime que les chargeurs mis au rebut ou non utilisés représentent jusqu'à 11.000 tonnes de déchets électroniques par an.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !